leral.net | S'informer en temps réel

Forcing du barrage de la Police : La Dic piste le chauffeur de Me Wade

Tout en laissant Me Wade tenir un meeting à la Place de l'Obélisque, le pouvoir se prépare à engager des poursuites judiciaires contre son chauffeur.


Rédigé par leral.net le Jeudi 5 Février 2015 à 12:11 | | 7 commentaire(s)|

Forcing du barrage de la Police : La Dic piste le chauffeur de Me Wade
Le forcing du barrage de la police par le cortège de Me Abdoulaye Wade est une pilule qui ne va pas s'avaler aussi facilement. Au lendemain de l'incident, une source indique que le chauffeur de l'ancien président de la République, qui conduisait le véhicule qui a failli écraser des éléments de la police, est dans le collimateur des forces de l'ordre. Il n'est pas exclu que le chauffeur du père de Karim Wade soit convoqué dans les prochaines heures pour s'expliquer sur ce fait. Et, si jamais il est prouvé que la décision de foncer sur les policiers lui a été ordonnée par son patron, l'ancien chef de l'Etat risque de répondre de ce commandement devant la Justice. Ainsi, l'autorisation de la manifestation du Parti démocratique sénégalais (Pds) est loin de poser les jalons d'une décrispation du climat politique. A l'encontre de l'ancien chef de l'Etat, qui a ouvertement déclaré la guerre à Macky Sall et de son chauffeur, des sanctions pourraient être prises en réponse à leur décision de foncer sur des agents en mission de sécurisation.

En clair, si jamais la preuve est établie que l'ordre de démarrer en trombe son véhicule en direction des policiers a été donné par par lui, l'argument sera prévalent par le pouvoir pour faire payer à Me Wade cet acte. Me Wade, qui coache le Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr), coordonné par Mamadou Diop Decroix, avait prévenu son successeur que dans la guerre qu'il compte lui mener, il va installer dans tous les quartiers des sous fronts appelés Comité de défense de la République. L'idée de cette stratégie est de contourner les dispositifs policiers qui se dressent sur le chemin du Pds en guerre contre le pouvoir.

Ce n'est pas la première fois que le régime de Macky Sall agite l'idée de traduire Me Abdoulaye Wade en Justice. Mais, à chaque fois que ça a germé dans la tête des faucons, des colombes qui veulent éviter à tout prix une convocation de l'ancien président à la police ou à la gendarmerie y mettent leur véto.

La Tribune






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image