leral.net | S'informer en temps réel

Formation : Les acteurs portuaires à l'école de la sûreté et de la sécurité


Rédigé par leral.net le Lundi 29 Février 2016 à 12:43 | | 0 commentaire(s)|

Formation : Les acteurs portuaires à l'école de la sûreté et de la sécurité
Mieux imprégner les acteurs portuaires des 4 pays que sont le Bénin, la Guinée Bissau, le Mali et le Sénégal sur la sécurité et la sûreté au niveau des ports, c’est l’objectif d’un séminaire de formation organisée du 22 eu 26 février passé. Selon le représentant de l’Ance (Africa maritime consulting and engineering), initiateur de cette formation, « les autorités ont tendance à croire que ce sont les autorités portuaires qui ont, seuls, la responsabilité d’assurer la sûreté et la sécurité », mais, le commandant Seydou Diallo rectifie : « il existe plusieurs opérateurs dans le port et, si c’est gens-là n’interviennent pas dans la chaîne de gestion de ce secteur si névralgique qu’est la sécurité et la sûreté, je ne pense pas que le commerce international puisse se développer ».

Il a, par la même occasion, précisé que c’est la « crème des acteurs du secteur maritime portuaire, sénégalais, notamment, qui est venue participer à ce séminaire de formation », avant de rappeler qu’après avoir effectué une tournée sous régionale, du Bénin à la Côte d’Ivoire, ils se sont rendu compte que « les besoins sont énormes, la sécurité et la sûreté méritent d’être prises en compte, d’avantage par tous les intervenants », ce qui explique donc cette initiative.

L'’accent a également été mis sur les menaces dont nos pays sont confrontés. Pour le Commandant Diallo, il faudrait que « tout un chacun, dans ses domaines de compétence, puisse participer, auprès des pouvoirs publics, à une bonne prise en charge, à une bonne sensibilisation des populations à cette question lancinante liée à la sûreté et à la sécurité ».

À l’issu de la formation, les représentants des 4 pays, mais aussi ceux des différentes entreprises qui ont pris part à ce séminaire de formation se sont dit satisfaits d’avoir plus de connaissances concernant les menaces qui peuvent affecter la sûreté et , à les en croire, si tout ce qui a été enseigné est appliqué, cela permettra d’être plus en phase avec le port et avec les clients.

De son côté, l’ancien Dg du Port autonome de Dakar a abondé dans le même sens. « Nous sommes contents et satisfaits de ce qui a été fait ici, depuis lundi », a laissé entendre Bara Sady avant d'indiquer : « Tout le monde est satisfait et moi également ».

Mariama Kobar Saleh






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image