Forum de Dakar sur la "Paix et la sécurité" : Les recommandations d'un spécialiste de l’extrémisme violent aux Etats et participants

Intervenant sur le forum international de Dakar sur la Paix et la sécurité, qui se tient aujourd’hui et demain, Pape Moussa Bèye, spécialiste de la question de l’extrémisme violent, appelle les Etats et participants non seulement à des « solutions concrètes » mais aussi à une « vision globale », pour venir à bout du fléau.


Rédigé par leral.net le Lundi 13 Novembre 2017 à 09:23 | | 0 commentaire(s)|

Forum de Dakar sur la "Paix et la sécurité" : Les recommandations d'un spécialiste de l’extrémisme violent aux Etats et participants
« Il faut reconnaître à ce forum un mérite essentiel, à savoir qu’il a permis la rencontre d’un certain nombre de décideurs africains aux fins d’échanger sur ce qui concerne la lutte contre l’extrémisme violent et généralement, ce qui est des questions de sécurité et de paix en Afrique. En compagnie de partenaires et d’acteurs de divers horizons, cette rencontre permet d’avoir de nombreuses idées, expériences qui peuvent être utiles pour tout Etat pris isolément. Ensuite, pour les organisations de coopération », a-t-il déclaré sur Rfm.

Il poursuit qu’«au-delà de cela, il est évident que cette démarche doit être accentuée, approfondie. Car, si l’on s’en tient aux belles paroles, aux discussions d’officine, de colloques et de séminaires, nous n’aurons effectué que la moitié du chemin qui mène à la défaite du Djihadisme ».

Il relève qu’ «il est nécessaire que cette rencontre, que les rencontres qui lui sont similaires, aboutissent à de véritables prises de décisions qui soient matérialisées ». Pour ce faire, indique-t-il, « il est nécessaire que la volonté politique soit présente ».

« Le nerf de la guerre en la matière, c’est certes l’argent, mais, c’est également la volonté politique. Les Etats africains doivent prendre conscience de l’urgence qu’il y a à conjurer la menace en question et qu’ils prennent les décisions idoines en temps utiles. Tant que cela ne sera pas le cas, ce genre de réunions conduiront à des résultats médiocres et les montagnes vont accoucher de souris », a fait savoir M. Bèye.

Il faut noter que le forum sur la Paix et la sécurité de Dakar, quatrième du genre, s’ouvre ce lundi et prend fin demain. Le thème retenu est « Défi sécuritaire actuel en Afrique pour des solutions intégrées ».



Leral.net
 
 
 










Hebergeur d'image