leral.net | S'informer en temps réel

France | Fraude du compte bancaire de Sarkozy : un couple de Sénégalais écroué

Ama Mbodji et Fatou Diouf, un couple de concubins sénégalais domicilié à Mante-la-Jolie, dans le département des Yvelines, a été mis aux arrêts puis écoués dans le cadre de l’enquête sur la fraude bancaire du compte personnel du président français. Cependant, le présumé principal faussaire court toujours tandis qu’un troisième individu a aussi été écroué.


Rédigé par leral.net le Lundi 27 Octobre 2008 à 18:49 | | 3 commentaire(s)|

France | Fraude du compte bancaire de Sarkozy : un couple de Sénégalais écroué
Si l’on en croit des informations relayées par le Journal du dimanche (Jdd) qui avait révélé cette affaire, « Ama M’Bodji et Fatou Diouf, un couple de Sénégalais âgés de 30 ans et domiciliés à Mantes-la-Jolie (Yvelines) », ont les premiers, permis d’éclairer la lanterne des policiers dans cette affaire. Selon toujours le JDD, Ama M’bodji se dit chef d’entreprise mais est surtout connu pour escroqueries ; il est d’ailleurs sous le coup d’une condamnation à six mois de prison avec sursis » alors que Fatou Diouf travaille à mi-temps comme vendeuse et élève ses deux enfants, âgés de 8 et 2 ans.

Des sources policières révèlent que le couple avait déjà été impliqué, l’an dernier, dans une escroquerie similaire qui leur avait permis d’acheter des vêtements de bébé et des téléphones portables.

Cependant, Ama Mbodj et Fatou Diouf ne seraient pas les auteurs principaux et que le vrai faussaire est activement recherché dans le cadre d’une information judiciaire pour « escroquerie en bande organisée ». L’avocat des deux concubins a fait appel de la mise en détention de ses clients, outré par "la sévérité" de la mesure. Selon lui, « seule la qualité de la victime (Nicolas Sarkozy ndlr), justifie la détention d’une mère de famille » .

Ces derniers développements contredisent les propos relayés dans Walfadjiri quotidien du 24 octobre de M. Léopold Faye, Consul général du Sénégal à Paris. M. Faye affirmait, entre autres, que les prévenus « ne sont pas des Sénégalais ». Interpellé par nos confrères, il s’était même montré plus précis : « je n’ai pas à démentir, mais selon les informations dont je dispose, ce ne sont pas des Sénégalais, ce sont des Congolais ».



1.Posté par RewBaDof le 27/10/2008 19:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A M. Léopold Faye, Consul général du Sénégal à Paris
Cher Monsieur, le démenti ne s'est pas fait attendre. C'est honteux pour un Haut-fonctionnaire de faire des déclarations aussi légères. Mais que voulez-vous ? Vous êtes à l'image du Sénégal actuel, dirigé par un professeur ès Mensonges.
La prochaine fois, prenez le temps de vous déplacer pour porter assistance à nos compatriotes, même s'ils ont violé la loi du pays d'accueil.

2.Posté par Jamil le 27/10/2008 23:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous aussi de "Leeral", merci de faire le "leeral" que cette article est de africanglobalnews.com
Surement un oubli. Sinon ce serait grave. Je crois savoir que l'article est le même que celui que j'ai lu sur African Global News.


3.Posté par Hortense le 27/10/2008 23:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De grâce donnez la source du médias dans lequel vous avez pompé cet article. Honnêteté intellectuel oblige.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image