Leral.net | S'informer en temps réel

France : Il existe "un risque d'attentats chimiques ou bactériologiques", selon Manuel Valls

le 19 Novembre 2015 à 12:12 | Lu 1071 fois

Des attentats avec des "armes chimiques ou bactériologiques" sont possibles en France, a déclaré jeudi le Premier ministre français Manuel Valls, en demandant lors d'un discours à l'Assemblée nationale la prolongation de l'état d'urgence, six jours après les attentats de Paris.


France : Il existe "un risque d'attentats chimiques ou bactériologiques", selon Manuel Valls
"Il peut y avoir aussi le risque d'armes chimiques ou bactériologiques", a-t-il dit. Il est "plus que jamais" temps d'adopter le fichier européen des passagers aériens", a aussi affirmé le Premier ministre. "Nous sommes en guerre ! Pas une guerre à laquelle l'Histoire nous a tragiquement habitués. Non, une guerre nouvelle - extérieure et intérieure -, où la terreur est le premier but et la première arme", a-t-il martelé.

Structure pour jeunes radicalisés
Manuel Valls a également annoncé jeudi la création d'une "structure pour jeunes radicalisés", dont le site sera choisi "d'ici la fin de l'année" et où "les premiers admis pourront être des repentis". "Une première structure pour jeunes radicalisés va (...) être créée.

Les financements sont prêts, le cadre juridique et le projet pédagogique en voie de finalisation. Le site sera choisi d'ici la fin de l'année. Les premiers admis pourront être des repentis, que nous mettrons à l'épreuve afin de mesurer leur volonté de réinsertion dans la durée", a dit le Premier ministre devant l'Assemblée nationale lors de l'examen de la prolongation de l'état d'urgence.

7sur7.be