Leral.net | S'informer en temps réel



France : Un défilé du 14-Juillet ensoleillé

le 14 Juillet 2013 à 12:11 | Lu 266 fois

Le traditionnel défilé militaire sur les Champs-Elysées s'est ouvert dimanche peu après 10 heures. Au programme : soleil, bain de foule, revue des troupes, et quelques sifflets.


France : Un défilé du 14-Juillet ensoleillé
Le défilé du 14-Juillet, ouvert au sol par les troupes maliennes, s'est déroulé dimanche sur l'avenue des Champs Elysées, sous un soleil radieux. Le chef de l'Etat a pris place à 10 heures à bord d'un véhicule de commandement, passant en revue les troupes depuis l'Arc de Triomphe avant de descendre les Champs Elysées, escorté par les cavaliers de la Garde Républicaine.

Les troupes maliennes à l'honneur

Seule ombre au tableau, quelques huées et sifflets entendus provenant d'opposants au mariage homosexuel. Le président a ensuite pris place dans la tribune d'honneur. A 10h36, la patrouille de France a tracé dans le ciel parisien le drapeau bleu-blanc-rouge, survolant la tribune officielle, où se trouvaient également le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, le président malien par intérim, Dioncounda Traoré, et son homologue croate, Ivo Josipovic dont le pays est l'invité d'honneur deux semaines après son entrée dans l'Union européenne. Le défilé au sol pouvait commencer.

Une soixantaine de soldats maliens ont ainsi commencé à marcher aux côtés de militaires français dont les unités ont été engagées au Mali. Un détachement de la Minusma, la force de l'ONU à forte composante africaine qui a pris ses fonctions début juillet au Mali, était également de la partie. Sur le thème "Une armée d'avant-garde, fière de son passé", 4.800 hommes et femmes au total défilent. Environ 265 véhicules (soit 35% de moins qu'en 2012) et 58 avions et 35 hélicoptères (12% de moins) sont déployés. Un format resserré donc qui devrait se traduire par une économie de l'ordre de 10% à 15% par rapport à l'an passé, selon le gouverneur militaire de Paris, le général Hervé Charpentier. "Comme tous nos concitoyens, nous faisons attention à nos dépenses", a-t-il expliqué.


Source:metronews.fr


Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage