Leral.net | S'informer en temps réel



François Hollande a reçu le Défenseur des droits

le 25 Juin 2012 à 19:49 | Lu 604 fois

François Hollande a reçu lundi le Défenseur des droits, Dominique Baudis, venu lui remettre le premier rapport annuel de cette nouvelle institution.


François Hollande a reçu le Défenseur des droits
AFP - François Hollande a reçu lundi le Défenseur des droits, Dominique Baudis, venu lui remettre le premier rapport annuel de cette nouvelle institution.

A cette occasion, le président français a souhaité que l'institution du Défenseur des droits "s'engage résolument dans la lutte pour l'égalité et contre les discriminations".

"Le président de la République a reçu en audience le Défenseur des droits, M. Dominique Baudis. Celui-ci lui a remis le premier rapport annuel de cette nouvelle institution qui, élevée au rang constitutionnel, regroupe la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité, le Défenseur des enfants, le médiateur de la République et la Commission nationale de déontologie de la sécurité", indique l'Elysée dans un communiqué.

"L'entretien a porté sur la mise en place de l'institution, ainsi que sur les moyens d'améliorer la connaissance qu'ont les citoyens de leurs droits et l'effectivité de ceux-ci", poursuit la présidence de la République.

"Le président de la République a souligné l'importance qu'il attachait à ce que le Défenseur des droits, institution désormais pleinement opérationnelle, s'engage résolument dans la lutte pour l'égalité et contre les discriminations, la défense et la promotion droits de l'enfant", est-il encore souligné.

Lorsqu'il était dans l'opposition, le PS s'était opposé à l'institution du Défenseur des droits - créée en juin 2011 - à l'initiative du précédent gouvernement pour regrouper la Halde, le Défenseur des enfants, de la CNDS et le Médiateur de la République. L'ex-Premier ministre Lionel Jospin avait dénoncé en mai 2010 dans le Monde "une régression inacceptable".

Le Défenseur des droits, Dominique Baudis, a enregistré en 2011 une hausse de 20% des saisines concernant la protection des enfants, et de près de 100% de celles ayant trait à la déontologie de la sécurité, indique-t-il dans son rapport annuel 2011.


SOURCE:France24