Fraude au Bac: Des demandes de liberté provisoire pleuvent sur la table du doyen des juges


Rédigé par leral.net le Vendredi 18 Août 2017 à 08:46 | | 0 commentaire(s)|

Le Doyen des juges d’instruction a entamé depuis le 9 août, les auditions au fonds des personnes écrouées dans l’affaire des fuites au Baccalauréat 2017. Au moins une vingtaine de personnes ont été déjà entendues sur les 43 inculpées. Il s’agit entre autres, d’après EnQuête, des inculpés Saliou Sarr, Ablaye Ndour, Djibril Kébé, Dame Kô, Baye Talla Diallo, Djim Momar Cissé et Fatou Bakhoum.

Selon une source proche du dossier, ils ont tous clamé leur innocence, surtout les candidats au Bac. Ces derniers ont déclaré avoir reçu les épreuves et les ont transmises à leurs camarades en guise de solidarité.

Toujours est-il que le juge Samba Sall poursuit les auditions, alors que les demandes de liberté provisoire commencent à tomber au niveau du greffe du Premier cabinet.

En fait, certains avocats ont profité de l’audition de leur client pour déposer une demande. Dans cette affaire, 43 personnes dont un proviseur de lycée, des professeurs ont été interpellés, mais 17 personnes seulement sont placées sous mandat de dépôt.

Le reste composé essentiellement de candidats au Bac, est placé sous contrôle judiciaire. ils sont inculpés pour association de malfaiteurs, de fraude aux examens et concours, obtention frauduleuse d’avantages matériels indus et complicité.


Enquête