leral.net | S'informer en temps réel

Fraude sur le concours des volontaires de l’éducation 15 em génération A BIGNONA

La coordination régionale des inspecteurs de l’éducation de Ziguinchor s’insurgent contre les enseignants grévistes de Bignona.


Rédigé par leral.net le Vendredi 16 Janvier 2009 à 12:17 | | 0 commentaire(s)|

Fraude sur le concours des volontaires de l’éducation 15 em génération A BIGNONA
24sn.com - La coordination régionale des inspecteurs de l’éducation de Ziguinchor était hier face à la presse locale pour apporter quelques informations relative à ce qui est appelé « l’affaire de Bignona » et d’exprimer leur solidarité à l’endroit de tous leurs collègues inspecteurs mêmes pour ceux qui sont sanctionnés. Ce qui surprend ces inspecteurs, c’est qu’au lendemain de la notification, leurs collègues ont trouvés des affiches qui mentionnaient la fermeture des bureaux de l’Iden de Bignona jusqu’à nouvel ordre, par le collectif des présidents de CODEC qui exigeait le retour de l’ex-Iden. Ce collectif a par ailleurs demandé le relèvement de tout le pool ,sans motif valable, comme condition pour la reprise des cours. « Considérant que les autres inspecteurs du pool ne sont mêlés ni de près ni de loin dans cette affaire de fraude qui défraie la chronique, cela constituerait un préjudice moral .Pour des raisons éthiques ,que des fonctionnaires qui croient s’être bien comportés payent pour des fautes qu’ils n’ont pas commises. Relevés dans ces conditions créerait une confusion dans l’esprit des gens en général et dans l’esprit de leurs proches en particulier » laissera entendre Albert Yade, président de la coordination régionale des inspecteurs de Ziguinchor. Ainsi face à cette situation,l’ensemble des inspecteurs de la coordination régionale s’insurge contre l’intransigeance des enseignants de Bignona et entendent défendre leurs collègues et restaurer leur image qui semble aujourd’hui soumise à la volonté de ces grévistes.Mrs YADE de rappeler que ces genres de sanctions ne sont pas nouvelles « d’ailleurs cela a commencé avec le cas de l’inspecteur Papa Ndiaga SECK relevé de ses fonctions au bon vouloir de ceux là en 2006. » Il faut donc rappeler que les faits se sont produits le 30 décembre 2008 dernier, lorsque le président du jury Baba Ndiaye qui a piloté l’organisation du test a été relevé de son poste d’Iden de Bignona. Ainsi monsieur Moussa Diatta directeur de l’EFI de Ziguinchor par ailleurs superviseur régional du concours et ses amis de supplier les enseignants de Bignona d’avoir plus de retenu pour voire la réalité en face et retourner dans les salles de classes.Il y’a bien problème et que d’ailleurs les superviseurs qui étaient sur le terrain ont bien fait de les mentionner dans le rapport.Malgré ces précisions les enseignants de Bignona sont toujours dans les rues

Khalil DIEME 24h Chrono







Hebergeur d'image





Hebergeur d'image