leral.net | S'informer en temps réel

Fraude sur le marché des véhicules du ministère de l'Education : Bachir Diawara, Massaly et Cie expriment toute leur solidarité à Ccbm


Rédigé par leral.net le Jeudi 17 Septembre 2015 à 09:45 | | 3 commentaire(s)|

Fraude sur le marché des véhicules du ministère de l'Education : Bachir Diawara, Massaly et Cie expriment toute leur solidarité à Ccbm
L'affaire, mettant à nue une fraude qu'aurait opéré le Groupe Ccbm pour s'accaparer du marché des véhicules du ministère de l'Education nationale, a fait dernièrement grand bruit. Ce que le collectif des travailleurs dudit groupe, qui a d'ailleurs initié une tournée chez les familles religieuses du pays pour dénoncer une tentative d'écarter Ccbm des marchés publics au profit des sociétés étrangères, qualifie d'injustice. Les initiateurs du Collectif des jeunes leaders de l'opposition, Bachir Diawara, Mamadou Lamine Massaly, du Pds, et Moussa Diakhaté de la Convergence Bokk Gis Gis, s'en mêlent pour exprimer leur soutien au patron de la boite. "Serigne Mboup mérite le soutien des compatriotes soucieux du développement du Sénégal", a dit M. Diakhaté. Bachir Diawara et ses camarades s'offusquent dans les colonnes de EnQuête : "Le régime incompétent qui a fini de mettre à genou notre économie manœuvre pour écarter certains hommes d'affaires nationaux des marchés publics". Ce que Massaly et Cie jugent anormal.

Par ailleurs, ils disent constater avec "désolation" la série d'assassinats de jeunes sénégalais vivant à l'extérieur. Aussi, exigent-ils de l'Etat un traitement avec beaucoup plus de responsabilité de ces affaires afin que justice soit faite.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image