leral.net | S'informer en temps réel

Fraude sur le marché des véhicules du ministère de l'Education : L'Etat vilipendé chez les chefs religieux, les syndicats... par les travailleurs de Ccbm

Dans un souci de préservation de leurs emplois, le Collectif des travailleurs de Ccbm a initié une tournée auprès des familles religieuses, des centrales syndicales et de la société civile. Une délégation conduite par le Directeur général de Ccbm industrie, Assane Ndiaye, s’est, en effet, rendu à Yoff Layène, Thiénaba, Tivaouane et Kaolack.


Rédigé par leral.net le Mercredi 16 Septembre 2015 à 12:05 | | 3 commentaire(s)|

Le Groupe Ccbm a récemment été écarté des marchés publics au profit d’entreprises étrangères. Il a été poussé hors des compétitions de 2011 à 2015 des marchés cumulés de 25 milliards. La dernière en date est celui des véhicules du ministère de l’Education que les autorités comptent attribuer à Cfao. Une décision qui risque de déboucher, selon Grand Place, sur une vague de licenciement sans précédent. Suffisant pour que le personnel s’en mêle et initie une tournée dans les foyers religieux du pays. Ainsi, après avoir effectué une visite de courtoisie auprès du Khalife général des mourides, Serigne Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké, avec qui les travailleurs ont eu un long tête-à-tête, le collectif s’est rendu chez les représentants de la famille Layène à Yoff. Là aussi, la délégation de Ccbm, sous la houlette de M. Babacar Guèye, a décliné la feuille de route de leur démarche. Partout où ils sont allés, à Thiénaba, Tivaouane, Kaolack... ledit collectif à reçu des prières et des recommandations : garder foi en Dieu. Certains guides religieux ont promis de jouer leur partition pour que les choses puissent se régler par le dialogue.

À noter que les collectifs des travailleurs de la Ccbm a rencontré les centrales syndicales et la société civile.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image