leral.net | S'informer en temps réel

Fronde dans les rangs de l’Apr à Guediawaye : Lat Diop et « Boughazelli » se dressent contre Aliou Sall

Les prochaines investitures pour les législatives risquent d’être fatales pour l’Apr à Guédiawaye, au cas où le Président n’interviendrait pas. Hier, de grands responsables « apéristes » dudit département, dont Lat Diop et « Boughazelli », ont déclaré la guerre à Aliou Sall.


Rédigé par leral.net le Lundi 15 Mai 2017 à 13:16 | | 0 commentaire(s)|

Seydina Fall « Boughazelli » n’est plus seul dans son combat contre Aliou Sall. D’autres responsables, et pas des moindres, ont rallié, hier, sa cause. Il s’agit de Lat Diop, membre du Secrétariat exécutif national (SEN) de l’Alliance pour la République (Apr), de la députée Awa Sow, de Racine Talla, maire de Wakhinane Nimzatt, de Cheikh Awa Balla Fall, Directeur de l’Ecole nationale d’administration, entre autres. Les deux derniers nommés se sont fait représenter.

« Ce que nous fustigeons, c’est l’attitude du Coordinateur départemental du parti, Aliou Sall, dans sa logique de vouloir écarter certains responsables du parti pour présenter des listes de candidatures.

Le constat est établi qu’il n’y a pas eu de consensus dans le choix de ces représentants-là. Nous déplorons en même temps le fait qu’il ne veuille associer dans la marche du parti que ses affidés, les gens qui sont acquis à sa cause.

Pour le reste, ils sont totalement exclus des activités du parti »,
a fulminé Lat Diop. Pour lui, l’attitude du frère du chef de l’Etat «est déplorable et n’est pas bénéfique pour le bon fonctionnement du parti.

Lat Diop : « Si Aliou Sall persiste dans sa logique … »

Très en verve, le Directeur de la Coopération et des financements extérieurs à la Direction générale du budget d’enfoncer le clou : « Les militants sont frustrés et vous avez vu qu’Aliou Sall a induit le Président en erreur avec la nomination d’un ministre conseiller qui, à mon avis, ne représente pas le poids qu’on lui prête. Cela constitue une frustration supplémentaire pour les militants de Guédiawaye qui sont en train de baisser les armes ».

Lat Diop d’appeler le président de la République à prendre ses responsabilités et d’arrêter la façon de faire de son frère à Guédiawaye. « Nous ne sommes pas les esclaves d’Aliou Sall. Nous ne sommes pas ses obligés. Nous sommes militants au même titre que lui. De ce point de vue, nous sommes égaux dans le parti », a tonné le responsable « apériste ».

Selon lui, les investitures doivent se faire en tenant compte des réalités politiques à Guédiawaye. « Si Aliou Sall persiste dans sa logique en voulant faire entériner au Président des choix qui n’ont pas été validés par la base, la coalition va perdre à Guédiawaye et il faut l’éviter ».

« Boughazelli: Nous n’accepterons pas qu’Aliou Sall sème le désordre dans ce parti »

Embouchant la même trompette, le député Seydina Fall « Boughazelli » a sorti la mitraillette contre le maire de Guédiawaye. « Tout ce qui se passe, ici, est de la responsabilité d’Aliou Sall. On a tout fait pour Macky Sall, Lat Diop et moi. Tout le monde s’est battu jusqu’à son arrivée au pouvoir. On l’a soutenu sur tous les plans. Et maintenant, Aliou Sall veut tout détruire. Il veut choisir ses hommes pour les mettre à la tête de la liste départementale. Mais, il y a des gens qu’on n’achète pas », a asséné « Boughazelli ».

Avant de poursuivre : « Nous savons comment faire pour gagner les élections. Nous n’accepterons pas qu’Aliou Sall sème le désordre dans ce parti ».


VoxPopuli








Hebergeur d'image