leral.net | S'informer en temps réel

Fuites dans les épreuves du Bac 2017: Toutes les pistes mènent vers Kaolack

Les enquêtes conjointement menées par la Section recherches (Sr) de la gendarmerie de Colobane et la Division des investigations criminelles (Dic) sur les fuites dans les épreuves du Baccalauréat, avancent à grands pas. Toutes les investigations mènent vers Kaolack.


Rédigé par leral.net le Mercredi 12 Juillet 2017 à 17:16 | | 0 commentaire(s)|

Fuites dans les épreuves du Bac 2017: Toutes les pistes mènent vers Kaolack
Fuites dans les épreuves du Bac 2017: Toutes les pistes mènent vers Kaolack
Kaolack serait au cœur du scandale des fuites des épreuves du Baccalauréat 2017. Selon des sources généralement bien informées, il y a une convergence de cibles des enquêteurs entre la Section Recherches (Sr) de la gendarmerie de Colobane et la Division des investigations criminelles (Dic). Les suspects pour l'essentiel, sont en lien direct ou indirect avec Kaolack. L’enquête n'est pas facile, disent nos sources, en ce sens qu'il y a plusieurs sources de fuite, mais certaines ont bien été identifiées.

Pour rappel, à en croire nos confrères de "l’Enquête", le Proviseur du lycée de Kahone et deux agents de l'Office du Bac, dont une femme, qui avaient accès à la salle où étaient tirés les épreuves, ont été interpellés lundi dernier par la Dic. Tout porte à croire qu'ils vendaient les épreuves.

Selon " l'Observateur", 19 suspects ont été conduits, hier, devant le Procureur, toujours par la Dic, dans le cadre de cette affaire. En attendant d’être rejoints par d'autres suspects, qui seront devant le maître des poursuites dans les prochains jours, le premier lot devra répondre des délits de fraude à l'examen pour certains et association de malfaiteurs pour d'autres. Ils auraient fait l'objet d'un second retour de parquet. Dans cette vague de personnes, il y a des professeurs, étudiants et candidats interpellés à Dakar, Tivaouane et Diourbel, parfois, la main dans le sac.

Pour l'instant, rien dans l’enquête ne laisse penser que le Directeur de l'Office du Bac, Babou Diaham est impliqué. Cependant, la Dic l'a plusieurs fois entendu et les machines de l'Office du Bac continuent d'être exploitées par les enquêteurs de la Section Recherches de Colobane. Une affaire qui n'a pas fini de révéler tous ses secrets.


L'As