leral.net | S'informer en temps réel

Funérailles de Jules François Bocandé : L’ultime hommage de la nation à « Essamay »

Dans une ambiance de tristesse et de recueillement, le stade Demba Diop a abritél’ultime hommage de la nation rendu à Jules François Bocandé. Parents, Amis, proches, sportifs, supporters ainsi que toutes les composantes de la société sénégalaise ont fait le déplacement dans le stade mythique pour dire au revoir à « Essamay » qui porté haut le flambeau du football Sénégalais. Le chef de l’Etat Macky Sall et le premier ministre Abdoul Mbaye ont présidé la cérémonie qui a été pleine d’émotions.


Rédigé par leral.net le Jeudi 17 Mai 2012 à 03:04 | | 0 commentaire(s)|

Funérailles de Jules François Bocandé : L’ultime hommage de la nation à « Essamay »
Pour rendre hommage à Jules François Bocandé, les Sénégalais ont très tôt pris d’assaut le stade Demba Diop. Le stade est bondé et certains ont même eu du mal à trouver une place pour s’asseoir. 16h30 : Sous une pluie d’applaudissements, deux équipes, l’une composée d’anciens internationaux et l’autre des joueurs du casa Sports ont accueilli la dépouille mortelle de Jules François Bocandé. Trois membres de chaque équipe viennent sortir la caisse du corbillard pour l’amener sur l’estrade qui lui est réservé pour les hommages. Impossible de retenir leurs larmes, les anciens internationaux sont devenus inconsolables depuis que la dépouille a été transportée dans l’antre de Demba Diop. Par la suite, les vingt deux acteurs ont été présentés à l’assistance. Le capitaine Séga Sakho a fait la présentation des anciens internationaux toutes générations confondues dont on peut citer Roger Mendy, Joseph Koto, Cheikh Seck, Tassirou Diallo, Moussa Ndao, Victor Diagne, Cheikh Tidiane Fall entre autre. Du côté du Casa Sport, ils ont procédé à une mise en scène avec des jeunes qui ont représenté les anciens coéquipiers du « Essamay » comme Demba Ramata Ndiaye, Tidiane Diémé, Cheikh Bassirou Ndiaye, Ousmane Ndiaye « Compliqué », Tony Coly pour ne citer qu’eux. D’autres joueurs qui ont partagé la tanière avec Bocandé mais lorsqu’il fut membre du staff technique à savoir Elhadji Diouf, Khalilou Fadiga, Tony Sylva et Moussa Ndiaye ont fait le déplacement pour rendre hommage à l’ancien goleador des Lions. Même les lutteurs Mouhamed Ndao « Tyson » et Eumeu Sène n’ont pas manqué de prendre part à la cérémonie.

17h00: Le Chef de l’Etat Macky Sall arrive sur les lieux. Il est accompagné du premier ministre Abdoul Mbaye, de la veuve de Bocandé, du ministre des sports et du président de la fédération sénégalaise de football. Lorsqu’ils se présentent devant le cercueil, c’est en ce moment que retentit l’hymne national. La cérémonie démarre par un chant de la chorale de l’église des Martyrs de l’Ouganda. C’est ensuite au tour de l’Abbé Théodore Mendy, curé de la Paroisse Sainte Anne de Bel-Air de diriger la prière.

Les discours ont démarré par Bocar Diouf l’ancien coach du Casa Sport des années 1979. Il a tenu à rendre un vibrant hommage à Bocandé avec qui il a tout partagé tout en rappelant leurs souvenirs. C’est ensuite au tour de Pierre Goudiaby Atépa membre des cadres Casamançais de prononcer son discours. L’architecte qui a remercié Bocandé pour tout ce qu’il a fait pour le football Sénégalais a lancé un appel pour la paix en Casamance. « J’appelle tous mes frères de la Casamance, Salif Sadio et les autres à déposer les armes pour que notre cher terroir retrouve la paix. Jules a tout fait pour que la Casamance retrouve cette paix et nous devons tout faire pour y arriver » a-t-il laissé entendre. Le doyen Ablaye Diaw toujours fidèle à la tradition a fait l’éloge de Jules François Bocandé. Il a rappelé tout ce que l’ancien attaquant des Lions a fait dans sa carrière et aussi pour l’équipe nationale du Sénégal. « Bocandé a été un gagneur et nous refusons de succomber à la douleur du deuil. Il existe des êtres qui ne meurent jamais, Bocandé est l’un des leurs. Adieu Jules » déclare-t-il.L’ancien portier des lions Cheikh Seck, les internationaux Khalilou Fadiga (en pleurs) et Elhadji Ousseynou Diouf se sont succédé sur l’estrade et ont tenu à rendre un hommage vibrant à Jules François Bocandé. Maitre Augustin Senghor le président de la fédération sénégalaise de football a loué le courage qu’a toujours fait montre Bocandé. « Il a toujours été un modèle pour tous les footballeurs Africains. De par ses exploits et son courage, beaucoup de joueurs sont respectés. Jules est parti sans avoir remporté la coupe d’Afrique mais nous continuerons à tout faire pour gagner ne serait ce qu’une fois pour le lui dédier » a-t-il martelé.Arthur Dasylva a parlé au nom de la famille Bocandé avant que le président de la République ne se prononce.

Dans son discours, Macky Sall a magnifié le travail abattu par Jules François Bocandé dans sa carrière de footballeur. « C’est un héros qui mérite tous les hommages de la nation car il fut l’un des plus grand sportif de l’histoire du Sénégal. Le monde sportif te seras éternellement reconnaissant » a-t-il estimé.Le Chef de l’Etat et la veuve de jules François Bocandé ont procédé à un échange de maillot de l’équipe nationale. Le président lui a remis le légendaire numéro 10 et madame Bocandé l’a donné le numéro 5.

18h40 : La cérémonie prend fin. Des chants du comité des sports du Casa Sports « Allez Casa », des chants de la chorale des Martyrs de l’Ouganda et des applaudissements ont raccompagné le corbillard qui a ramené la dépouille mortelle de jules François Bocandé.

ABDOUL AZIZ BANE lesenegalais.net






Hebergeur d'image