Leral.net | S'informer en temps réel



Fusillade meurtrière dans une banlieue d’Abidjan

Rédigé par (Plus d'informations demain sur leral .net) le 11 Janvier 2011 à 17:44 | Lu 696 fois

Selon l’AFP, au moins deux civils ont été tués par balles ce mardi 11 janvier 2011 à Abobo, une commune d’Abidjan majoritairement favorable à Alassane Ouattara. Depuis l'aube, les forces de défense et de sécurité y avaient investi le quartier PK 18. Les autorités parlent d’une simple opération de police.


Fusillade meurtrière dans une banlieue d’Abidjan
La situation était très tendue ce mardi à Abobo. Depuis l'aube, les Forces de défense et de sécurité ont investi le quartier PK 18 et ont fait usage de leurs armes. Contacté par téléphone, un habitant de ce quartier situé à l'extrême nord d'Abidjan a affirmé sur RFI que « depuis 6 heures du matin, on s’est réveillé et on a vu plus de 50 cargos (cars de transport de policiers) garés dans le quartier. Ils sont descendus en train de tirer, tirer... On ne sait pas ce qui se passe ».

Les tirs se poursuivaient en fin de matinée. Le témoin a affirmé ne pas savoir pourquoi les policiers « tirent sur les gens ». Selon lui, il s’agirait de forces de la Brigade anti-émeute (BAE) et de la Garde républicaine. Il a ajouté avoir entendu dire « qu’il paraît qu’il y a des rebelles ». « J’ai très peur. On reste à la maison et là on regarde », a-t-il affirmé.

politicosn.com



Ces derniers jours, les forces de l’ordre étaient descendues au PK 18, mais la situation s’était calmée.

Contacté par RFI, le ministère ivoirien de l'Intérieur a expliqué que l'opération menée depuis ce mardi matin est une « opération de police classique pour déloger des bandits armés »


1.Posté par Kiné le 11/01/2011 23:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pendant ce temps, la communauté internationale fait des discours.........


Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site