Leral.net | S'informer en temps réel

Fusillade sur les Champs-Elysées: un policier tué, l'assaillant abattu

Rédigé par ( La rédaction ) le 20 Avril 2017 à 23:14 | Lu 605 fois

Un homme a tiré sur un car de police, «délibérément» selon la préfecture. Un policier a été été tué, un autre blessé. L'assaillant a été abattu par un tir de riposte. Le parquet antiterroriste a été saisi.




Un policier a été tué jeudi soir dans une fusillade près des Champs-Elysées, a-t-on appris de sources gouvernementales. Un assaillant été tué dans un tir de riposte, a-t-on précisé de même source. L’échange de tirs a eu lieu peu avant 21 heures. Aussitôt, la préfecture de police recommandait d'éviter le secteur car une opération y était en cours. L'Agence France Presse a précise qu'un autre policier avait été blessé.

Photo Denis Allard. Réa pour Libération

Intervention de police en cours sur le secteur des  Evitez le secteur et respectez les consignes des forces de police

 

Champs-Élysées.

 

Champs-Élysées.

 

Champs-Élysées.

Dans le ciel, la torche d'un hélicoptère de la police balaie les rues. Des policiers lourdement hurlent sur les passants qui s'approchent de s'en aller. Questionné un agent refuse de parler d'un attentat pour le moment : «On n'en sait rien !». Au même moment des berlines foncent sur les pavés des de l'avenue des Champs-Élysées, totalement évacuée. «Eh Steph', v'la les huiles», lâche un policier, casque sur la tête, gilet par balle et arme à la main. Quelques rues plus loin, un CRS fait des appels lumineux avec une torche à une femme. Elle ne se rend compte de rien, portable à la main, tout sourire. Il crie «Madame reculez».

Champs-Élysées.

Selon le ministère de l'Intérieur, l'agresseur est arrivé en voiture. Il a ouvert le feu à l'arme automatique sur un car de police en sortant de son véhicule. «Il a tué un policier avant de s'en prendre aux autres en courant», précise-t-on de même source. L'assaillant a été abattu mais deux autres policiers ont été blessés.

Champs-Elysées.

Selon le préfet de police, les policiers ont été «délibérément» pris pour cibles. Un syndicaliste policier, interrogé par France Info, indique qu'il est pour l'instant impossible de savoir si les faits relèvent du terrorisme ou s'il s'agit d'un braquage ayant mal tourné.

Champs-Élysées.

Depuis la semaine dernière, les candidats à l'Elysée bénéficient d'une sécurité renforcée, après la découverte d'un projet d'attentat pendant la campagne. Jeudi soir, leurs équipes présentes à Saint-Cloud pour le dernier débat télévisé avant le premier tour, ont été prévenues quasiment en direct de l'attaque sur les Champs-Élysées, via leurs gardes du corps, des policiers appartenant au Service de protection de la personne (SDLP).

Champs-Élysées.

L'agresseur a été «abattu», a indiqué le ministère de l'Intérieur. Une source judiciaire a confirmé le décès de l'assaillant. Il n'était pas possible dans l'immédiat de connaître les circonstances des tirs.

Champs-Élysées.

Alerte.

Selon une source gouvernementale, un policier a été tué par balles ce jeudi soir dans une fusillade sur les Champs-Élysées à Paris. L'assaillant a été abattu.

François Hollande va parler

Champs-Élysées.

François Hollande fera jeudi soir une déclaration sur la fusillade aux Champs-Elysées où un policier a été tué, à l'issue d'une réunion de crise avec Bernard Cazeneuve et le ministre de l'Intérieur, Matthias Fekl. Le chef de l'Etat a été rejoint peu avant 22 heures à l'Elysée par le Premier ministre et Matthias Fekl pour faire le point sur cette fusillade dans la capitale au sujet de laquelle la section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête.

Champs-Élysées.

Un homme, qui était à la maison du caviar : «C'était un gros bordel, les policiers ont bouclé la rue. Et on est resté confiné dans le restaurant en attendant qu'ils nous demandent de sortir».