leral.net | S'informer en temps réel

Fusion du Mac et du Mac Authentique : Ansoumana Danfa dément, mouille Mbaye Ndiaye et annonce des suites judiciaires

La réaction ne s'est pas faite attendre 24 h après l’annonce d’une future fusion entre les différentes sensibilités du parti du défunt Demba Dia et le bureau politique du Mouvement pour l’action et la citoyenneté authentique (Mac/A) a contesté hier, dans une note parvenue à EnQuête, l’unification paraphée avec le Mouvement pour l’action et la citoyenneté (Mac).


Rédigé par leral.net le Mercredi 18 Février 2015 à 09:24 | | 0 commentaire(s)|

Fusion du Mac et du Mac Authentique : Ansoumana Danfa dément, mouille Mbaye Ndiaye et annonce des suites judiciaires
Lors de leur réunion d’urgence, dirigée par le président du parti, Ansoumana Danfa, les responsables du Mac/Authentique ont rejeté en bloc la décision de leurs ex-camarades de parti. "Le bureau politique se démarque de tout engagement concernant l’attitude de ses comploteurs", lit-on dans le communiqué. Toujours, selon la correspondance, le mouvement politique a saisi la justice pour complot et usage de faux documents. "Une poursuite judiciaire a été déclenchée contre nos ex-camarades pour avoir comploté et envoyé de faux documents au président de la République, au ministre de l’Intérieur, au préfet de Dakar, au sous-préfet des Parcelles Assainies, à la coalition ‘Macky 2012’, à l’Apr et à la presse”, informe la note.

Le bureau politique a ainsi pointé du doigt le ministre conseiller, Mbaye Ndiaye, et interpelle Macky Sall. A en croire les responsables du Mac/Authentique, le ministre conseiller est à l’origine de la division de leur famille politique. Pour éclairer la lanterne de l’opinion, ils comptent tenir dans les prochains jours une conférence de presse. Avant-hier, lundi, les leaders du Mac de feu Demba Dia et les responsables du Mac/Authentique avaient, dans une déclaration, annoncé la réunification de deux entités politiques. Constituant à l’origine un seul parti, le Mouvement pour l’action et la citoyenneté connaît une scission depuis 2010.






Hebergeur d'image