Leral.net | S'informer en temps réel



GAMBIE : Jammeh utilise la troupe de dance «Cabakil Danse Group» pour recruter des rebelles

Rédigé par (Plus d'informations demain sur leral .net) le 27 Février 2011 à 17:35 | Lu 1038 fois

A moins que l’Etat sénégalais décide de laisser la situation pourrir, mais il existe suffisamment de preuves contre le président Gambien, Yaya Jammeh. Après les éléments compromettant que Bitimrew avait sortis sur Yaya les mois derniers, voici d’autres plus graves fournis par l’ex Ambassadeur Essa Bokar Sey qui s’est prononcé sur l’émission «Vision de Washington » animée par notre confrère Baba Aïdara sur « Hello.gambia».


Ce diplomate gambien est formel et catégorique. Il a été le premier à dire que les armes iraniennes étaient destinées au MFDC. Personne ne le croyait. Il est également le seul à donner le numéro de série et de la date de délivraison du passeport de Salif Sadio. L’Etat sénégalais continue à faire la sourde oreille.

Essa a évoqué un Rapport militaire qui date de 2001, sur ledit rapport, il a été dit que la Gambie a loué les services de mercenaires Sud Africains qui appartiennent au groupe «Mission Accomplish». Plus grave, le président participe activement au recrutement de rebelle pour le MFDC. Selon lui, Yaya Jammeh se cache derrière la Troupe de danse «Cabakil Danse Group » pour recruter des combattants pour le camp de Salif Sadio qui a même, selon lui assisté à la célébration de l’anniversaire de la maman de Yaya.

Suite à la rupture diplomatique entre le Sénégal et l’Iran, ce diplomate attire encore l’attention de l’Etat du Sénégal sur le fait que ce pays (Iran) n’a aucun intérêt à vendre des armes aux rebelles du Mfdc. Sur le plan politique, l’Iran n’a pas d’intérêt en Casamance. «L’Iran n’a aucun intérêt en Casamance. C’est Yaya qui a acheté les armes pour les remettre aux rebelles du Mfdc proches de Salif Sadio» dit-il.

Mieux encore, Essa Bokar Sey est revenu sur le trafic d’armes entre Banjul, la Bulgarie, les pays de l’Europe de l’Est, l’Egypte, la Lybie, l’Afrique du Sud etc…

Selon ce diplomate, Jammeh faisait passer vers les années 1996, les armes en Guinée Bissau. « A chaque fois, il créait une situation de confusion à Banjul pour faire entrer les armes en Gambie. Il collaborait avec le Général Lang Tombong actuellement en prison et Roy Goudiaby qui est un grand trafiquant de drogue. Et pour endormir les gambiens, il disait que c’est Koukoy Samba Sagna qui préparait un Coup d’Etat à partir de Bissau » rappelle-t-il.


BITIMREW.NET