leral.net | S'informer en temps réel

GAMOU 2009. Le sens de la "Bourda"

La commémoration du Maouloudou Nabi, anniversaire de la descente sur terre de Seydina Mouhamad (Saws) sera célébrée dans la nuit du 09 au 10 mars prochain.
xalima.com


Rédigé par leral.net le Samedi 28 Février 2009 à 14:22 | | 4 commentaire(s)|

GAMOU 2009. Le sens de la "Bourda"
Ici au Sénégal, c’est la ville de Tivaouane, où repose Seydyl Hadj Malick Sy, qui constitue la principale attraction. Car, en Afrique, voire dans le monde, on doit la forme actuelle de cette manifestation à cet homme de Dieu qui l’organisa, pour la première fois, en 1902, dans la capitale de la Tijaniyya. En prélude à la nuit du Maouloud, des séances de récitation chantée du poème de l’érudit Mohamed Boussréi, la “ Bourda ”, se dérouleront aux Zawiyas Seydyl Hadj Malick Sy (Rta) et de Cheikh Al Khalifa Aboubacar Sy (Rta). Le sens d’une telle démarche découle de ce que, compte tenu des divergences relevées sur la date exacte de cet heureux événement (qui a eu lieu entre le 1er et le 12 du mois de Rabbi Al Awal), El Hadj Malick Sy a préféré organiser ces soirées religieuses restreintes. Au cours des séances de “ Bourda ” la vie et l’œuvre de Seydina Mouhamad (Saws) sont chantées et expliquées aux fidèles. Etant donné que les plus grands érudits du monde sont convaincus que la naissance a eu lieu dans la nuit du 11 au 12 de Rabbi Al Awal de l’an 570 après Seydina Issa (As), le Gamou est célébré en cette période. D’où l’opportunité de la démarche de Seydyl Hadj Malick Sy (Rta), promoteur du Gamou. En plus de la veillée religieuse traditionnelle, d’importantes innovations sont apportées, depuis quelques années, à la célébration du Maouloud. Il s’agit de la décentralisation des séances de “ Bourda ” dans les quartiers des plus grandes villes du Sénégal, et des autres pays de la sous-région, des Etats-Unis, d’Europe, etc., de la publication de supports d’information écrits et audiovisuels, la tenue d’un colloque. Ce volet se déroulera le jour dit “ de repos ” (veille du Gamou). Le thème général est “ L’éducation prophétique (Tarbiyya) dans la pensée d’El Hadj Malick Sy) ”. Archives : le soleil Avril 2006. Texte remanié sur les dates de la fête




1.Posté par fall le 28/02/2009 15:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans la nuit du 26 au 27 février coincident à juste avec le 1er jour du mois de Rabiyal Awal ou Maouloud Anabi.
Tivaouane la capitale de la Tijannya a renoué avec les Poèmes d'une beauté littéraire sublime chantés à la gloire du prophète (Psl), le bourde de Mohamed Bouchriyou en attendant la nuit du Maouloud le 9 Mars 2009 prochain
Le khalif général venu avec une forme exceptionnelle à comme d'habitude a fasciné son auditoire par des démonstrations coraniques dont lui seul garde le secret et un poéme qu'il a apporté pour répondre au caricature de Kurt Westergaard, l’auteur des caricatures fait sur Le film anti-islam d'un député néerlandais mis en ligne sur pour fustiger l'islam et le Prophéte. Parlant de ce poême dont il dit, un arabe l'a interpellé car selon lui il ne croyait pas que y'a un homme de couleur dans ce monde qui pourrait écrire un poéme de cette portée. Pour rappel un Saoudien qui était chargé de le traduire en Englais a rêvé du prophéte qui lui dit que cette contre attaque de Mansour est le plus complet.
Mais aussi revenant largement sur les relations entre El Hadji Malick Sy et son Mouhadam Mame Malick SALL par ailleurs père de Sokhna Oumou Khayri SALL qui nous a donné Seydi DJamil SY.
poéme écrit pour rendre hommage à Mame Malick SALL dont Serigne Mansour SY Djamil était fier car il le lisait par la voix de Rawane FAll de la Zawiya de Tivaouane.
Pour dire que Seydi DJamil est plein de vertu de par ces parents directs et arrières parents paternels comme maternels.
Et le Khalif de conclure que tout ceci n'est qu'une façon de rendre grace à Allah comme le disait le Prophéte :

2.Posté par Guiss Guiss le 01/03/2009 16:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On ne saura jamais le payer assez de nous avoir montré la bonne voie Cheikh El hadji Malick Sy. Vous nous avez appris à ne vénérer que Dieu, à suivre les perceptes de l'islam et à perpétuer la sunna du Prohète (SAWS). Vous avez préféré la célébration de l'homme le plus illustre au monde à toute autre célébration qui mettrait en exergue vos oeuvres si grandioses dans la diffusion de l'islam dans toutes les contrées du Sénégal. Merci Cheikh El Hadji Malick Sy(radiyallahou anhou)

3.Posté par tarbiya le 02/03/2009 14:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MAME MAODO , YALLA NA YALLA YOKK SA LEER TE TAAS NIOU SI SA BARKE. AMIINE

4.Posté par sokhna aissatou diop le 31/07/2009 22:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cé mon guide sprituel j laim bcp je veu avoir un bon tijan

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image