leral.net | S'informer en temps réel

GESTION DES ORDURES MENAGERES Le Collectif des concessionnaires lève son mot d’ordre

Après cinq jours de grève, le Collectif des concessionnaires a finalement levé, hier, son mot d’ordre à l’issue de deux rounds de négociations avec le président de l’Entente Cadak-Car par ailleurs maire de la Ville de Dakar, Khalifa Sall.


Rédigé par leral.net le Lundi 26 Juillet 2010 à 22:34 | | 1 commentaire(s)|

GESTION DES ORDURES MENAGERES Le Collectif des concessionnaires lève son mot d’ordre
Tout est bien qui finit bien pour les populations de Dakar ! En effet le Collectif des concessionnaires qui avaient déclenché une grève depuis le mercredi 21 juillet dernier a finalement décidé de faire machine arrière. Si les autorités étatiques n’ont pas daigné les convier à la table des négociations, l’édile de la Ville de Dakar, lui, qui est rentré de voyage le samedi, s’est automatiquement rapproché des protestataires. Et au terme de deux rounds de négociations – samedi et dimanche - dans les locaux de l’Entente Cadak, M. Sall qui a indiqué à ses que la ligne budgétaire de dix milliards de francs Cfa destinée à la gestion des ordures ménagères ne lui permettait pas de satisfaire la principale doléance des concessionnaires. C’est-à-dire leur alignement sur Véolia qui est payé 47 000 francs Cfa la tonne d’ordures. Toutefois le maire de la Ville de Dakar leur a proposé une hausse de 10% sur la tonne d’ordures. Ainsi de 7 000 francs Cfa la tonne d’ordures passe à 7 700 francs Cfa. Parallèlement, il a demandé à ses hôtes de se joindre à lui pour aller poser le problème à l’Etat. Avant de les inviter à lever leur mot d’ordre de grève. Un appel qui n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd car le Collectif des concessionnaires qui se dit conscient des dangers de leur grève sur la santé des populations a repris le travail dès ce matin. Notons que les protestataires exigent une hausse plus considérable de la paie, l’établissement de contrat en bonne et dû forme, la réorganisation du système et leur association dans la réalisation du Centre d’enfouissement technique.


Pape Sarr Leral.net



1.Posté par Pr Adams TIDJANI le 02/03/2011 14:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La gestion des ordures ménagères en Afrique : une équation sans solution ?

De nombreuses capitales africaines sont, depuis leur indépendance, confrontées à l'épineuse question de la gestion des ordures ménagères. Aucune solution s'inscrivant dans la viabilité et la durabilité n'a pu être mise en œvre dans la plupart d'entres elles et ce n'est pas faute d'avoir essayé. Les causes des mauvais résultats enregistrés sont d'ordres multiples : institutionnel et réglementaire, économique et financier, organisationnel et technique, et enfin, socioculturel.

Souvent, des solutions techniques venant des pays du Nord ont été appliquées sans grand succès. Mauvaise application, inadaptation, personnel non qualifié, mauvais choix technique du matériel, mauvaise organisation, sont les raisons les plus souvent invoquées pour justifier l'échec des politiques de gestion des ordures ménagères.

Pour en savoir plus voir le site

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image