Leral.net | S'informer en temps réel



Gabon: la candidature d'Ali Bongo contestée devant la Cour constitutionnelle

le 20 Juillet 2016 à 09:00 | Lu 325 fois

Gabon: la candidature d'Ali Bongo contestée devant la Cour constitutionnelle
Au moins deux candidats d'opposition, Jean Ping et Guy Nzouba-Ndama, ont déposé des recours devant la Cour constitutionnelle du Gabon pour contester la candidature à la présidentielle du mois prochain du chef de l'Etat Ali Bongo Ondimba, qu'ils accusent d'inéligibilité. La Cour doit rendre sa décision cette semaine. Les opposants ne se font guère d'illusion. Majorité et opposition seront dans les prochaines semaines à couteaux tirés.
Ali Bongo est en tournée. Dans le nord du Gabon, il sillonne l'Ogooué-Ivindo et le Woleu-Ntem, le pays fang, une terre électorale qui ne lui est pas naturellement favorable.  
Une partie de l'opposition, elle, était en conclave mardi à Libreville. Après avoir déposé des recours devant la Cour constitutionnelle pour barrer la route du palais en bord de mer au candidat Bongo, Jean Ping, Casimir Oyé Mba et les autres tentent de définir une stratégie pour les semaines à venir.  

Car ils ne se font guère d'illusion sur la décision de la Cour : l'inéligibilité d'Ali Bongo sera rejetée. « Nous ne sommes pas dans un Etat de droit », affirme l'opposant François Ondo Edou. Plusieurs dizaines de syndicalistes et activistes ont déjà été arrêtés pour atteinte à l'ordre public et destruction de biens publics et privés. L'opposition et la société civile demandent leur libération immédiate.  
« Les opposants, les Ping et autres, ces anciens caciques du régime d'El Hadj Omar Bongo, vont s'arc-bouter sur l'acte de naissance du président,commente un membre de la majorité, et ils en appelleront à leurs militants. Et prendront le monde à témoin. Voilà leur stratégie qui cache un malaise profond : ils seront incapable de désigner un candidat unique. » Et le 27 août, tout va se jouer en un seul tour.
  
Rfi