leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Gagné par la frustration : Seydina Fall ‘’Boughazelli’’ gèle ses activités dans l’Apr


Rédigé par leral.net le Mercredi 11 Octobre 2017 à 13:40 | | 0 commentaire(s)|

Gagné par la frustration : Seydina Fall ‘’Boughazelli’’ gèle ses activités dans l’Apr

Lat Diop ne parlait pas dans le vide en évoquant des frustrations au sein de l’alliance pour la république (apr). Selon des sources concordantes, Seydina Fall ‘’Boughazelli’’ a, depuis quelques mois, gelé ses activités dans le parti présidentiel. Des interlocuteurs renseignent même que le député ‘’apériste’’ de Golf sud a fermé la permanence qu’il avait ouverte à la cité Fadia.

Joint au téléphone par Vox populi, M. Fall n’a pas voulu se prononcer sur la question. Il a seulement consenti à dire : « je vous donne rendez-vous dans les jours à venir pour plus de détails ».
Mais, les langues se sont déliées du côté de ses militants. Selon eux, la décision de leur leader est motivée par un manque de considération.

« Seydina Fall ne mérite pas ce sort. Ce n’est pas quelqu’un que l’on doit laisser geler ses activités. C’est un homme qui s’activait toujours dans la mobilisation et la massification du parti. Chaque semaine ou chaque week-end, il organisait des activités politiques dans le but de renforcer les bases du parti. Il était toujours sur le terrain et il a joué un rôle très important dans la victoire de ‘’Benno Bokk Yakkar’’ dans le département de Guédiawaye aux dernières élections législatives », a clairement affirmé Moustapha Mbengue.

La permanence de la cité Fadia fermée

Avant de lever un coin du voile sur la frustration de Seydina Fall. « Il y a des frustrations dans le parti, et principalement à Guédiawaye. Durant la campagne des élections législatives, nous n’avons reçu que 250 000 francs de fonds de campagne. C’est lui qui a financé la campagne avec ses propres moyens. Il organisait constamment des activités à Guédiawaye et environs », a souligné M. Mbengue. Et de conclure son propos : « maintenant que la permanence est fermée, nous n’avons plus un lieu pour nous réunir. On ne doit pas rester les bras croisés. Il faut qu’il continue à s’activer dans l’intérêt du parti ».



Vox populi










Hebergeur d'image