Leral.net | S'informer en temps réel



Gambie: 20 ans de prison pour deux ex-chefs militaires accusés de "trahison"

Rédigé par ( Les News ) le 24 Mai 2011 à 12:23 | Lu 923 fois

Une cour spéciale de Banjul a condamné lundi à 20 ans de prison ferme pour "trahison" deux anciens chefs de l'armée et de la Marine accusés d'être impliqués en 2006 dans un complot visant à renverser le président gambien Yahya Jammeh au pouvoir depuis 1994.


Gambie: 20 ans de prison pour deux ex-chefs militaires accusés de "trahison"
Lang Tombong Tamba, ancien chef de l'armée, et Sarjo Fofana, ex-chef de la Marine, ont été arrêtés en mars 2010. Ils étaient accusés par le Parquet de Banjul d'avoir été au courant du projet de coup d'Etat de 2006 et de ne pas avoir révélé l'affaire dans un délai raisonnable.

Lang Tombong Tamba avait été jugé et condamné à mort en juillet 2010 pour participation présumé à un coup d'Etat manqué en 2009. La même peine a été retenue contre sept autres gradés.

Les ex-chefs de l'armée et de la Marine étaient pourtant bien vus par le régime en 2006, après que les autorités gambiennes eurent annoncé avoir déjoué un complot visant à renverser le président Jammeh.

M. Tamba, alors adjoint au chef de l'armée, avait été promu chef de l'armée pour avoir aidé à déjouer ce putsch. M. Fofana, lui, était président du tribunal militaire qui a jugé et condamné une dizaine de responsables de l'armée à des peines allant de dix ans ferme à la prison à vie pour leur participation au coup d'Etat manqué.

Yahya Jammeh règne en maître sur la Gambie, petit pays enclavé dans le Sénégal à l'exception de sa façade maritime, fréquenté par de nombreux touristes européens. Son régime est régulièrement critiqué pour ses violations des droits de l'homme et accusé d'entretenir un climat de terreur.

Le président Jammeh annonce souvent des complots contre son régime et des remaniements de son cabinet et dirige lui-même plusieurs ministères.

M. Jammeh, qui fêtera mercredi ses 46 ans, a annoncé qu'il sera en lice pour l'élection présidentielle du 24 novembre, qu'il affirme être sûr de remporter.

source AFP via Jeune Afrique


1.Posté par chien le 24/05/2011 12:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

- yaya diamé règne en maître
- violation des droits humais patata patiti...

alors qu'en dites vous de votre avec sa dynastie. Regardez un peu ce qui se passe dans votre propre maison. heureusement, on ne fait jamais attention à l'ombre de ses propres pieds. on ne voit que l'autre.

2.Posté par redak le 24/05/2011 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Terrain de 300m2 a vendre a Mbour , situe a la sortie de la ville en allant vers Kaolack en face du chateau d'eau. Contact 776516167

3.Posté par facteur X le 24/05/2011 17:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est vraiment triste cette situation pour nous les jeunes qui rêvions d'un monde plus juste ou les présidents ne régneront plus en maitres mais en Etres trés sensibles au aspirations de leur populations .
Yaya doit comprendre qu'il n'est éternel et que tot au tard il devra répondre de ses actes et ce jour la sera vraiment fatal pour lui .
Pauvre Dictateur dégage ;le pays n'a pas besoin de toi

4.Posté par etranger le 24/05/2011 21:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

en tout cas lang tamba est un homme bien qui traités les sénégalais avec beaucoup d'égards.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site

Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage