leral.net | S'informer en temps réel

Gambie : Les quatre “Karimistes” arrêtés puis libérés après 5 jours de détention


Rédigé par leral.net le Lundi 4 Mai 2015 à 07:35 | | 5 commentaire(s)|

Gambie : Les quatre “Karimistes” arrêtés puis libérés après 5 jours de détention
Plus de peur que de mal pour les quatre Karimistes arrêtés en Gambie. Ali Nar Ndiaye, Mor Talla Thiam, Mor Talla Diop et Amadou Sall ont été interpellés mercredi dernier, à l’aube, au poste de Bara par les services secrets gambiens, la redoutable National intelligent agency (NIA). Ces activistes libéraux se sont rendus en Gambie où le Sénégal participait à la 56ème session ordinaire de la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples. Le quatuor s’y était rendu dans un premier temps le dimanche. Ils ont pu distribuer des tracts pour vilipender le régime de Macky Sall en dénonçant entre autres l’emprisonnement de Karim Wade, la situation des droits de l’Homme au Sénégal. Comme le passage du Sénégal a été finalement reporté pour le mercredi, les quatre libéraux sont rentrés sur Dakar le même jour. Le mardi 28 avril dernier, Aly Nar Ndiaye et ses camarades prennent de nouveau le chemin de Banjul. Sauf que, cette-fois, leur voyage s’est arrêté à Bara. Yaya Jammeh a finalement décidé de les libérer hier. D’après les informations du journal EnQuête, l’homme fort de Banjul compte mener une opération de charme en direction du Sénégal. C’est pourquoi il dit ne pas tolérer que des opposants viennent jusque dans son territoire pour s’en prendre au régime du Président Macky Sall.

Me El Hadji Diouf et Bécaye Mbaye étaient-ils dans cette dynamique ? Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’avocat et le communicateur traditionnel ont été reçus jeudi dernier par le chef de l’Etat gambien. Joint au téléphone par nos confrères , l’animateur de lutte a confirmé l’audience. El Hadji Bécaye Mbaye, qui dit être parti sur invitation du Président Jammeh, a révélé qu’ils n’ont pas discuté du cas des quatre libéraux mais de la démocratie en général, d’un projet week-end culturel et sportif qu’il compte organiser en Gambie puis au Sénégal. La paix en Casamance et les relations entre les deux pays étaient aussi au menu des discussions. A ce propos, le présentateur de "Bantamba" a révélé que le Président gambien s’est plaint du fait que certains de ses opposants viennent jusqu’au Sénégal pour l’attaquer. Et il leur aurait fait savoir que le Président Macky Sall ne doit pas l’accepter car lui, il ne l’accepte pas. A suivre…






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image