Leral.net | S'informer en temps réel



Gambie: un ancien ministre porté disparu depuis son arrestation le 7 juin

Rédigé par ( Les News ) le 11 Juin 2011 à 02:31 | Lu 560 fois

Un ancien ministre gambien de la Communication, Amadou Scattred Janneh, est porté disparu depuis le 7 juin, jour de son arrestation par des policiers en civil, a-t-on appris vendredi auprès de son entourage, mais la police nie toute implication dans sa disparition.


Gambie: un ancien ministre porté disparu depuis son arrestation le 7 juin
M. Janneh, 48 ans, ministre de la Communication de juillet 2005 à mai 2006, 48 ans, est aussi de nationalité américaine et dirige une entreprise de vente de matériel informatique.

Il a été arrêté le 7 juin à son bureau de Serrekunda, près de Banjul, par cinq agents des services secrets gambiens habillés en civil, ont indiqué à l'AFP des membres de sa famille et ses collègues.

M. Janneh "a été arrêté tout juste après son arrivée au bureau. Cinq policiers en civil, qui ne se sont pas identifiés, sont entrés dans le bureau et ont demandé au personnel de sortir. Nous sommes tous allés dehors et ils l'ont emmené avec eux, après avoir fermé les locaux", a expliqué un membre du personnel sous couvert d'anonymat.

"Il n'a pas été revu depuis son arrestation" dont les raisons n'ont pas été précisées, selon un un de ses proches.

"Nous n'étions pas au courant de son arrestation et n'avons aucune idée de l'endroit où il se trouve", a déclaré à la presse le porte-parole de la police, l'inspecteur Yerro Mballow.

L'arrestation et la disparition de l'ex-ministre Janneh ont été également annoncées par la Fondation pour les médias en Afrique de l'Ouest (MFWA) basée à Accra, qui a aussi noté l'absence d'explication à l'arrestation.

M. Janneh a donné récemment des conférences "sur une vaste gamme de questions relatives à la Gambie", selon la MFWA.

Lors d'une de ses conférences, le 25 mai à l'Université de Gambie, il avait "dénoncé la disparition fréquente de personnes et le piratage ou le blocage des sites web des journaux gambiens en ligne", selon la Fondation.

Le président gambien Yahya Jammeh règne en maître sur la Gambie. Son régime est régulièrement critiqué pour ses violations des droits de l'homme et accusé d'entretenir un climat de terreur.

Un journaliste du quotidien pro-gouvernemental L'Observateur, Ebrima Manneh, est porté disparu depuis juillet 2006.

AFP


Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage