leral.net | S'informer en temps réel

Gaston Mbengue : « Les Sénégalais ont ressenti mon retrait »

Le retour de Gaston Mbengue dans l’arène sera très difficile. A moins que le promoteur de lutte ne se trouve un autre sponsor principal autre que l’opérateur de téléphonie Orange.


Rédigé par leral.net le Mercredi 12 Juin 2013 à 00:20 | | 5 commentaire(s)|

Gaston Mbengue : « Les Sénégalais ont ressenti mon retrait »
Le retour d’orange ne peut se faire qu’avec des garanties. Selon certains observateurs, pour la saison 2012-2013, l’opérateur de téléphonie, qui se serait retiré à cause de la violence qui s’était invitée dans l’arène, aurait noté une mauvaise publicité et une image dégradée. C’est à cette conclusion, selon Tout le sport, que Orange a abouti après sa dernière saison. Gaston Mbengue qui dément cette information confie que depuis la saison dernière, il n’y a plus eu de contact avec son ancien partenaire. « Les Sénégalais ont ressenti mon retrait de la lutte cette saison. Beaucoup d’entre eux m’interpellent pour que je revienne. Je reste touché par cette marque de reconnaissance envers ma personne et mon œuvre mais je ne peux pas revenir dans la lutte sans garantie. Il me faudra des assurances et un grand soutien de la part d’un sponsor », a-t-il soutenu.



1.Posté par cest bien le 11/06/2013 23:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

non ca va...reste ou tu es...on ne ressent pas ton absence.

2.Posté par Marre le 12/06/2013 01:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Reste dans ton zoo cest mieux on a marre de tentendre hn vrai con ce mec

3.Posté par pathe le 12/06/2013 08:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ya nekh

4.Posté par DRI le 12/06/2013 08:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tu ferais mieux de raisonner ta soeur et de la faire revenir à de meilleurs sentiments en ce qui l'oppose à l'ISRA/Louga et MAC Louga. Elle dit avoir adressé une correspondance aux autorités pour demander le camp des garde de Louga pour un projet dénommé ''coeur de la ville''. C'est faux, la seule correspondance qu'elle a adressé à une autorité l'a été le 17 mars 21997 enregistrée sous le n°072/CL adressée à l'époque à Monsieur le Ministre de l'Intérieur. et dans cette correspondance elmle disait en substance:''dans le cadre de l'amélioration des recettes municipales, la Commune de Louga, dédire réaliser des éuipements marchands au niveau de la Place Yacine Boubou.
Il s'agira de construire vingt cinq (25) cantines à usage commercial le long de l'Avenue FAYçAL IBN IBN ABDEL AZIZ.
A cet effet la commune sollicite la cession gratuite de la partie du titre foncier de l'ex camp des gardes illustrée en liseré sur l'extrait de plan ci-joint. la Zone en question est constituée d'une bande de 76 m de long sur 3 m de profondeur et est présentement occupée par des habitations en banco complètement en ruine.
L'aménagement de cette zone en cantines n'entamera en rien la sécurité des lieux et embellirait la place.
je vous prie d'agréer; Monsieur, les assurances de ma considération distinguée.'' FIN DE CITATION.
aujourd'hui pendant que la Commission de Contrôles des Opérations Domaniale a donné son accord de morcellement de l'ensemble du foncier de l'Etat au personnel Pénitentiaire qui en a fait la demande en respectant toutes les voies de la procédure, elle s'offusque et demande à nouveaux aux autorités de stopper ce morcellement à son profit.
je me demande comment le premier magistrat de la ville a fait pour ignorer le fonctionnement de l'Etat dont il un démembrement. Cela dénote de la carence que traînent certains de nos administrateurs. Il urge de balayer tous ces dinauzaures qui sont au coeur de l'Etat et qui ont participé à tous les changements intervenus dans se pays. ces gens constituent une gangrène dans les pieds de l'Etat Sénégalais.
Comment peut-on de mander une chose à quelqu'un qu'il n'appartient pas en 1997 et revenir se le disputer avec ses véritables propriétaires en 2013. De grâce Monsieur Gaston dites à votre sœur de se ressaisir parce que nous ne laisserons jamais ce terrain quoi qu'il puisse nous coûter. après le peuple sénégalais fort de tous les éléments du dossier jugera le moment venu. nous sommes des légalistes mais nous savons réclamer nos droit lorsque cela est nécessaire. ne vous trompez, nous sommes prêt pour les combat avec toutes armes en notre dispositions. L'agent pénitentiaire est l'homme le mieux renseigné sur certains plans.

5.Posté par DRI le 12/06/2013 09:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

u ferais mieux de raisonner ta soeur et de la faire revenir à de meilleurs sentiments en ce qui l'oppose à l'ISRA/Louga et MAC Louga. Elle dit avoir adressé une correspondance aux autorités pour demander le camp des garde de Louga pour un projet dénommé ''coeur de la ville''. C'est faux, la seule correspondance qu'elle a adressé à une autorité l'a été le 17 mars 21997 enregistrée sous le n°072/CL adressée à l'époque à Monsieur le Ministre de l'Intérieur. et dans cette correspondance elmle disait en substance:''dans le cadre de l'amélioration des recettes municipales, la Commune de Louga, dédire réaliser des éuipements marchands au niveau de la Place Yacine Boubou.
Il s'agira de construire vingt cinq (25) cantines à usage commercial le long de l'Avenue FAYçAL IBN IBN ABDEL AZIZ.
A cet effet la commune sollicite la cession gratuite de la partie du titre foncier de l'ex camp des gardes illustrée en liseré sur l'extrait de plan ci-joint. la Zone en question est constituée d'une bande de 76 m de long sur 3 m de profondeur et est présentement occupée par des habitations en banco complètement en ruine.
L'aménagement de cette zone en cantines n'entamera en rien la sécurité des lieux et embellirait la place.
je vous prie d'agréer; Monsieur, les assurances de ma considération distinguée.'' FIN DE CITATION.
aujourd'hui pendant que la Commission de Contrôles des Opérations Domaniale a donné son accord de morcellement de l'ensemble du foncier de l'Etat au personnel Pénitentiaire qui en a fait la demande en respectant toutes les voies de la procédure, elle s'offusque et demande à nouveaux aux autorités de stopper ce morcellement à son profit.
je me demande comment le premier magistrat de la ville a fait pour ignorer le fonctionnement de l'Etat dont il un démembrement. Cela dénote de la carence que traînent certains de nos administrateurs. Il urge de balayer tous ces dinauzaures qui sont au coeur de l'Etat et qui ont participé à tous les changements intervenus dans se pays. ces gens constituent une gangrène dans les pieds de l'Etat Sénégalais.
Comment peut-on de mander une chose à quelqu'un qu'il n'appartient pas en 1997 et revenir se le disputer avec ses véritables propriétaires en 2013. De grâce Monsieur Gaston dites à votre sœur de se ressaisir parce que nous ne laisserons jamais ce terrain quoi qu'il puisse nous coûter. après le peuple sénégalais fort de tous les éléments du dossier jugera le moment venu. nous sommes des légalistes mais nous savons réclamer nos droit lorsque cela est nécessaire. ne vous trompez, nous sommes prêt pour les combat avec toutes armes en notre dispositions. L'agent pénitentiaire est l'homme le mieux renseigné sur certains plans.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image