leral.net | S'informer en temps réel

Gaston Mbengue sur le combat du 26 juillet: « Yékini est Ok, Bombardier hésite

Conformément à son souhait de trouver un adversaire au « Roi » des arènes pour la date du 26 juillet prochain, le promoteur du peuple a commencé les démarches pour mettre sur pied la confrontation entre Bombardier et Yékini. Si ce dernier est okay, ce n’est pas le cas pour le B52 de Mbour qui est encore hésitant.


Rédigé par leral.net le Jeudi 9 Avril 2009 à 12:13 | | 0 commentaire(s)|

Gaston Mbengue sur le combat du 26 juillet: « Yékini est Ok, Bombardier hésite
« Le combat est calé du côté de Yékini depuis deux mois, il a même pris la moitié de son avance » a précisé Gaston Mbengue au téléphone sur la question de savoir s’il a décrochéle « Roi » des arènes qui demande près de 130 millions selon le quotidien le matin. « Je ne lui ai même pas payé la moitié de cette somme avancée dans la presse » déclare t-il . « Même si je le voulais, je ne pourrais jamais lui payer une telle somme d’autant que je suis toujours déficitaire dans l’organisation des combats » ajoute le promoteur du « peuple ». Soulignant cependant ne pas être dans ses habitudes de donner le montant exact des cachets des lutteurs qu’il engage. Pour lui, la machine commence à gripper du côté du B52 de Mbour qui voudrait faire monter les enchères depuis sa sortie victorieuse devant Thieck de Pikine Mbollo,dimanche dernier. « Je ne peux pas dire que ce sont des enchères mais ça commence à grincer du côté du chef de file de l’écurie Mbour depuis que la presse a annoncé que son adversaire réclamait 130 millions . De toute façon je lui paierais le même montant que Yékini » révéle le promoteur venant du Ndiambour. Et ce dernier de soutenir que si le lutteur venant de la petite côte arrive à désister, il chercherait un autre adversaire pour le « Roi » des arénes qui est prêt à donner la chance aux jeunes pouces de l’arène. « Quelque soit la tournure des événements, Yékini sera face à un adversaire le 26 juillet prochain, avec ou sans Bombardier » martèle-t-il d’un ton décidé, remarquant avoir parlé avec Pape Dia, le frère du lutteur qui fait aussi office de manager et nourrit l’espoir d’arriver à un accord avant la fin de la semaine.

Thierno Assane Bâ
Source L'Office






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image