leral.net | S'informer en temps réel

Général Mouhamadou Keita, ancien commandant du contingent sénégalais au Koweït : « C’est par cette tragédie que le monde découvrit la participation du Sénégal à la guerre du Golfe »

L’ancien commandant du contingent Sénégalais au Koweït, le Général Mouhamadou Keita, dans une interview accordée à Week-End magazine, en 2011, était revenu sur le tragique accident survenu pendant la guerre du Golfe en 1991 où 93 soldats sénégalais ont péri.


Rédigé par leral.net le Mardi 5 Mai 2015 à 12:33 | | 5 commentaire(s)|

Général Mouhamadou Keita, ancien commandant du contingent sénégalais au Koweït : « C’est par cette tragédie que le monde découvrit la participation du Sénégal à la guerre du Golfe »
24 ans après, la guerre du Golfe refait l’actualité. Le Général Mouhamadou Keita, dans un entretien du Week-end magazine du 10 septembre 2011, repris par le journal Le Quotidien est revenu sur ce tragique accident qui a vu la mort de 93 soldats sénégalais au Yémen. Dans les moindres détails, le Général raconte cette nuit inoubliable : « Les actions terrestres de la guerre du Golfe étant achevées, l’avion Hercule C 130 numéro 467 de l’armée de l’air saoudienne, qui ramenait des soldats sénégalais sur leur zone de déploiement, après le petit pèlerinage à la Mecque (Oumra), s’est écrasé à proximité de la piste d’atterrissage. C’était le cinquième jour, dans la nuit du 21 mars 1991 à 4 heures 45 minutes ». Dans le même ordre d’idées, Keita donne les conséquences de ce crash : « L’accident entraînera la mort de 93 militaires sénégalais dont 2 officiers et 6 membres de l’équipage saoudienne. 3 soldats sénégalais ont survécu à l’accident avec, pour l’un, des brûlures sévères et pour les 2 autres, des fractures délicates ». Il n’a pas manqué de répondre à ceux qui disent que le pilote n’était pas expérimenté ; selon lui, ce dernier avait précédemment servi au sein de l’escadrille de sa Majesté le défunt roi Fahd.

C’est par cette tragédie que, selon le Général : « Le monde découvrit la participation du Sénégal à la guerre du Golfe. L’accident eut davantage d’échos que la chute d’un Scud (Silkworm) irakien, le 20 février 1991 à 2h30 dans la zone d’intérêt opérationnel du contingent, entraînant divers dégâts matériels et la blessure de 8 militaires dont 1 grièvement », a indiqué le Général Keita.

Mariama Kobar Saleh






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image