Leral.net | S'informer en temps réel



Génocide : Paul Kagamé demande aux Canadiens d’extrader un exilé rwandais

le 23 Mai 2016 à 12:41 | Lu 656 fois

Le Rwanda, dirigé par le président Paul Kagamé, a demandé au Canada d’extrader Henri Jean-Claude Seyoboka, suspect du génocide rwandais de 1994.


Génocide : Paul Kagamé demande aux Canadiens d’extrader un exilé rwandais

 

Seyoboka, qui vit au Canada depuis 1996, se voit retirer par le gouvernement canadien le statut de réfugié. Faustin Nkusi, porte-parole de l’Autorité nationale de poursuite judiciaire (NPPA), a affirmé que le Rwanda demande au Canada d’accélérer l’extradition de Seyoboka.

« Selon des enquêtes, Seyoboka était un soldat sous le régime génocidaire et a demandé l’asile au Canada, sans avoir mentionné son lien avec l’armée », a-t-il déclaré, précisant que les enquêteurs du Tribunal pénal international pour le Rwanda (ICTR) et des cours canadiennes avaient recueilli des preuves sur la participation de Seyoboka au génocide. Faustin Nkusi a ajouté que Seyoboka est accusé de crimes contre l’humanité et crimes de guerre.

Seyoboka, 49 ans, a été condamné à 19 ans de prison par le tribunal communautaire villageois « Gacaca », a-t-il rappelé.

Les tribunaux Gacaca ont jugé plus de deux millions de cas liés au génocide de 1994.

En 2012, le Canada a déporté le Rwandais Léon Mugesera vers le Rwanda. Ce dernier a été condamné à la prison à la vie à Kigali le 15 avril 2016, pour incitation au génocide des Tutsis en 1994.