leral.net | S'informer en temps réel

Genou en délicatesse : Yékini devait « arrêter sa carrière », s’il ne voulait pas « finir sur une chaise roulante »


Rédigé par leral.net le Mercredi 19 Octobre 2016 à 13:24 | | 0 commentaire(s)|

N’eût été un genou douloureux, Balla Gaye 2 et Lac de Guiers 2 n’auraient peut-être pas pu bu battre Yékini. En effet, le lutteur sénégalais du Centenaire, Yékini, apparemment, n’avait pas le choix que d’annoncer la fin de sa riche carrière, car, avec un genou en délicatesse, combattre encore dans les arènes avec des poids lourds, aurait été un danger permanent avec d’éventuels dégâts collatéraux préjudiciables à la santé du champion de l’écurie Ndakaru.
 
« Yékini souffre  sérieusement de son genou droit. Il ne peut plus tenir longtemps sur ses deux jambes. C’est seulement par amour pour la lutte et l’envie de continuer à faire plaisir à ses supporters qu’il a continué à lutter ces dernières années », a déclaré une source anonyme de l’entourage de Yékini qui a ainsi confié les vrais raisons de la fin de carrière du champion Niominka  au journal « le Quotidien ».
 
« Yekini tenait à revenir en force après sa première défaite (Ndlr : contre Balla Gaye). Malheureusement, il s’est blessé au genou quelques jours avant le combat. D’ailleurs, le bruit courrait que comme quoi, il était dans une clinique deux à trois jours avant le combat. Son genou ne pouvait plus supporters certaines charges à l’entraînement », a ajouté la source anonyme.
 
Si son pied droit a été efficace avec son Caxabaal fait à Bombardier, on a remarqué toutefois que lors de ces derniers combats
contre Balla Gaye 2 et Lac de Guiers 2, Yekini a tenté d’abréger ses combats en attaquant à outrance, alors que Yakhya Diop, dans le temps, était un lutteur attentiste spécialiste de la contre-attaque défensive.
 
Tout un faisceau d’éléments factuels qui corroborent l’idée de la retraite de Yékini pour des raisons de santé, même si lors de sa conférence de presse de lundi dernier, Yékini a balayé d’un revers de main toutes ces suspicions. D’ailleurs, après son combat contre Lac de Guiers 2, beaucoup d’amateurs étaient sceptiques au vu de la facilité déconcertante avec laquelle, Lac de Guiers l’a terrassé pour un champion de sa trempe.
 
Massène DIOP Leral.net







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image