leral.net | S'informer en temps réel

Gestion des ordures : L’Ams en phase avec l’Etat

Réuni les 14 et 15 novembre 2015, le bureau de l’Association des maires du Sénégal (AMS) a salué la reprise en main par l’Etat de la gestion des ordures. Par contre, elle réclame à la Sonatel le versement des taxes et demande à l’Etat de passer à la vitesse supérieure au sujet de la valorisation du statut de maire notamment par l’octroi de passeport diplomatique.


Rédigé par leral.net le Lundi 16 Novembre 2015 à 11:47 | | 1 commentaire(s)|

L’association des maires a salué la reprise en main de la gestion des ordures par l’Etat. C’est une des résolutions adoptées à l’issue de la 3ème réunion ordinaire de cette structure tenue ce week-end. Elle s’est également félicitée de l’initiative de réorganiser le système de gestion des ordures, et demandé que, dans un délai qu’elle espère réduit, cette gestion revienne aux collectivités locales. Par ailleurs, face à la presse, Mbaye Dione, le secrétaire général de l’Ams a déclaré ne pas comprendre que la Sonatel refuse de leur verser les taxes qu’elle doit aux collectivités locales. Pourtant, fait-il remarquer, cette société verse chaque 250 milliards de FCFA. Dans la résolution finale, l’AMS a toutefois salué la volonté manifestée par la SONATEL de dialoguer avec les Maires pour aboutir à un accord global sur le régime de taxation de l’occupation et de ses prestations dans les collectivités locales, avant de se féliciter du partenariat en cours de construction. Toutefois, l’AMS invite le gouvernement et la SONATEL, à prendre en concertation avec elle et de façon urgente, les mesures législatives et réglementaires appropriées pour le paiement des taxes par les opérateurs de téléphonie. Après avoir encore félicité le gouvernement pour l’élaboration et la mise en œuvre d’une réforme de sa politique hydraulique, à travers l’OFOR, l’AMS a exprimé son soutien appuyé à l’office dans le processus de mise en œuvre de la réforme.

L’ Ams a aussi remercié le Chef de l’État, ‘de la livraison d’un premier lot de deux cent quinze (215) véhicules pour les maires et présidents de conseil départemental, en attendant le deuxième lot de quatre cent (400) véhicules le plus tôt possible’. Sur l’urgence, l’Ams insistera sur la satisfaction des préoccupations des maires portant sur d’autres aspects de la valorisation du statut de l’élu local, notamment en ce qui concerne le bénéfice d’un passeport diplomatique qu’il exige. Félicitant le gouvernement pour l’implication de l’institution, dans le processus d’élaboration de la réforme foncière, l’AMS s’engage à poursuivre sa participation pour la finalisation et la mise en œuvre de ladite réforme. En particulier, elle transmettra au gouvernement un mémorandum pour la prise en charge de ses préoccupations, et notamment au sujet des cas d’incohérences territoriales qui ont été soulevées par les maires dans certaines collectivités locales.

L’Ams a mis en place un projet de centres de services dans les différents départements du Sénégal. Lesdits centres seront équipés et dotés d’outils de communication (NTIC) et serviront de siège pour l’Ams à l’intérieur du pays.

Le centre de Kédougou constituera le centre pilote, il sera réalisé avec les moyens de l’Ams.

Le bureau a aussi décidé d’institutionnaliser, pour chaque année, la tenue d’une soirée de gala dédiée à la décentralisation, soirée au cours de laquelle des personnalités seront primées par des trophées dénommés « KAALA » (appellation en langue nationale Wolof de TURBAN), sur la base d’une liste de nominés, au sein de laquelle, un jury indépendant désignera les primés.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image