leral.net | S'informer en temps réel

Gestion du Port et de l’Aéroport de Dakar: les révélations effarantes de l’Ige

Le Procureur spécial de la Cour de répression de l’enrichissement illicite est sur d'autres fronts. De sources sûres renseigne Libération, Alioune Ndao s’intéresse au port et à l’Aéroport de Dakar


Rédigé par leral.net le Vendredi 1 Mars 2013 à 09:49 | | 0 commentaire(s)|

Gestion du Port et de l’Aéroport de Dakar: les révélations effarantes de l’Ige
Au port autonome de Dakar, la mission de l’Inspection général d’Etat dépêchée sur les lieux a formellement établi qu’entre les deux tours de la présidentielle de 2012, la masse salariale a connu une inflation sans commune mesure: 1,5 milliard de francs Cfa. Ce qui laisse penser à des recrutements fictifs pour justifier des retraits en espèces.

Par ailleurs, toujours dans le cadre des investigations menées au Port de Dakar, et s’agissant du fameux contrat de Dubaï Port World pour l’exploitation du terminal à conteneurs, des faits rocambolesques ont été mis à jour. Selon le journal, la Section de recherches qui a été saisie à cet effet a pu établir qu’au-delà de l’illégalité manifeste du contrat, le montage de la société de droit sénégalais, Dubaï Port World Sénégal, devant gérer l’exploitation du terminal est une vraie nébuleuse. La preuve, renseigne la même source, Dpw-Sénégal a été montée de telle sorte qu’elle n’ait aucun lien avec Dubaï Port World, la maison mère.

La même découverte a été faite par les enquêteurs au sujet de la société Fraport-Sénégal, qui a empoché des sommes faramineuses de l’Agence des aéroports du Sénégal (Ads) pour les prestations fictives. Fraport la maison mère ignorait avoir une filiale au Sénégal.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image