leral.net | S'informer en temps réel

Gestion du Ps : L’Amjes appelle à plus de responsabilité

L’Amicale des Anciens des Mouvements des Jeunesses et Etudiants socialistes (AMJES) est révulsée par les méthodes de la Direction du Parti socialiste visant à diaboliser puis à écarter, sans coup férir, des adversaires de sa ligne tortueuse et contraire à ses intérêts légitimes de reconquête et d’exercice du pouvoir.


Rédigé par leral.net le Jeudi 23 Juin 2016 à 10:19 | | 1 commentaire(s)|

Gestion du Ps : L’Amjes appelle à plus de responsabilité
Elle dénonce avec force cette entreprise d’affaiblissement, voire de liquidation du Parti socialiste pour la sauvegarde d’intérêts claniques et égoïstes. Les convocations récentes, à la Division des investigations criminelles (Dic), de jeunes militants proches des responsables du camp du Non au référendum du 20 mars 2016 en sont l’illustration et constituent une étape d’un plan savamment orchestré pour leur mise en cause dans les événements du 5 mars 2016 à la maison du Parti socialiste ,en vue de leur musellement et /ou de leur exclusion du parti.

La bienveillance envers les partisans du Oui au référendum est aussi la preuve d’une inégalité dans le traitement de ce dossier et du parti pris manifeste en leur faveur.

L’Amicale appelle la Direction à faire preuve de la même diligence pour un audit administratif et financier du parti afin de prouver sa gestion transparente et démocratique.

"Notre Amicale qui n’a jamais cessé de dénoncer la gestion antidémocratique de la Direction du Parti considère que les priorités sont ailleurs. En effet, au lieu de s’évertuer à faire du Parti du socialiste le fer de lance d’une véritable alternative à la gestion libérale actuelle de notre pays faite de reniements et de « deals » sur le dos du peuple sénégalais, sa minorité dirigeante lutte pour l’obtention et la conservation de privilèges dus à la magnanimité et à la générosité du Président de l’Apr", déplore-t-il.

"Et c’est ce qui explique qu’au moment où il est question de la mise en place du Haut Conseil des Collectivités locales, d’un troisième poste ministériel et d’un quota aux élections législatives de 2017, il lui faut prouver sa bonne foi pour bénéficier des sinécures promises, en apportant sur un plateau d’argent les têtes de tous les militants et responsables soucieux de la défense des intérêts supérieurs du Parti socialiste. Il lui faut également entériner ses positions autocratiques sur la coalition Benno Bokk Yakaar en convoquant, comme d’habitude, un Bureau politique de validation", ajoute-t-on.

Avant que l’autre partie ne se ravisse, il lui faut régler diligemment les problèmes de dissonance au sein du parti avec la bénédiction du parti au pouvoir.

Pour l’Amicale, il s’agit là d’un acte de trahison de sa Direction envers le Parti, puisqu’au lieu de promouvoir en son sein l’unité nécessaire aux conquêtes politiques futures, elle opte délibérément pour la division, pour l’obtention et la préservation d’intérêts particuliers.

C’est pourquoi, l’Amicale réitère son appel aux camarades socialistes encore préoccupés par l’avenir de leur parti et aux nationalistes convaincus du rôle majeur du Parti socialiste dans l’édification nationale, à refuser le bradage de cet instrument du véritable changement dans notre pays.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image