leral.net | S'informer en temps réel

Getafe embauche le réfugié frappé par une journaliste hongroise

Bousculé par une journaliste hongroise alors qu’il fuyait avec son fils dans les bras, un réfugié syrien, entraîneur d’un club de football dans son pays, a reçu l’aide de la ville et du club de Getafe, en Espagne.


Rédigé par leral.net le Vendredi 18 Septembre 2015 à 14:53 | | 1 commentaire(s)|

La scène a fait le tour du monde ces derniers jours, captant le réflexe abject d’une journaliste hongroise frappant des réfugiés syriens en pleine fuite, dont un homme portant à bout de bras son enfant. L’opinion s’en est émue, la "tacleuse" a été licenciée et sa victime… embauchée !
Entraîneur d’une équipe de foot évoluant en première division syrienne - le club d’Al-Fotuwa, basé à Deir-ez-Zor - l’homme en question se nomme Osama Abdul Mohsen et il est parvenu à rallier l’Espagne avec sa famille, non sans le concours de Miguel Angel Galan, le directeur du Centre national de formation des entraîneurs de football (Cenafe). "Nous avons eu l'idée d'aider un confrère entraîneur", explique ce dernier.

"Nous allons travailler avec le Getafe CF pour qu'il puisse entraîner, car il a l'expérience pour, et pour que son enfant puisse jouer à Getafe, s’est pour sa part engagée Sara Hernandez, la maire de la ville de banlieue madrilène. C'est une étape de plus pour démontrer la solidarité de la ville de Getafe face à ce drame social que nous vivons." "Tout ce que je veux, c’est entraîner", a sobrement réagi de son côté Osama Abdul Mohsen.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image