leral.net | S'informer en temps réel

Gomez lance la Mannschaft

Grâce à un but de Mario Gomez, préféré à Miroslav Klose en pointe au coup d'envoi, à la 72e minute, l'Allemagne a dominé le Portugal (1-0) dans le premier choc de cet Euro 2012. Voilà la Mannschaft bien lancée et en tête du groupe B en compagnie du Danemark, tombeur plus tôt des Pays-Bas (1-0). (Photo Reuters)


Rédigé par leral.net le Samedi 9 Juin 2012 à 21:34 | | 0 commentaire(s)|

Gomez lance la Mannschaft
Voilà une titularisation inattendue parfaitement rentabilisée. Joachim Löw s'est montré bien inspiré de préférer Gomez à l'habituel Klose à la pointe de son dispositif au coup d'envoi puisque l'attaquant du Bayern Munich a offert les trois points de la victoire à l'Allemagne face au Portugal (1-0), samedi soir à Lviv. Attendu sur le banc, «Super Mario» a finalement débuté et transformé les espoirs placés en lui par son sélectionneur en prenant le meilleur de la tête sur Pepe à la 72e minute d'une rencontre serrée. A l'occasion de sa 53e sélection, Gomez a inscrit son 23e but avec la Mannschaft qu'il envoie en tête du groupe B en compagnie du Danemark, tombeur surprise des Pays-Bas (1-0).

La barre de Pepe, Neuer décisif

On a longtemps cru que ce premier choc de l'Euro ukraino-polonais allait accoucher d'un résultat nul et vierge. La faute à une formation lusitanienne qui avait resserré les boulons après une campagne préparatrice médiocre, et à la barre de Neuer. Battu sur le coup, le dernier rempart allemand a vu son montant repousser la frappe enroulée d'un certain Pepe (45e), idéalement placé face au but adverse et auteur d'un geste de buteur. Après une première période pauvre en occasions franches durant laquelle la Nationalmannschaft aura dominé territorialement (tête de Gomez sans danger à la 2e), les débats se sont quelque peu débridés.

Hummels, préféré à Mertesacker, a alors été mis à contribution et s'en est bien tiré. Boateng est notamment parfaitement revenu sur Ronaldo (64e) au cours d'un temps fort lusitanien qui s'est achevé par la délivrance signée Gomez. Nani a ensuite trouvé la barre sur un centre aérien (84e) puis Neuer a remporté son duel devant Varela (88e), tout juste entré en jeu. Sans être flamboyante, l'Allemagne s'est adjugée cette première affiche et s'est positionnée favorablement dans le groupe de la mort. Si tranchant avec le Real Madrid, Ronaldo, lui, n'a pas été décisif avec son équipe nationale. Une nouvelle fois...

francefootball.fr






Hebergeur d'image