leral.net | S'informer en temps réel

Gomis se retourne sur son mercato et déclare sa flamme à l’OL

Dans l'adversité, ne jamais lâcher, voilà le maitre mot de Bafetimbi Gomis. Ayant raté de nombreuses occasions devant le Sparta Prague, l'attaquant a fini par faire chavirer Gerland de bonheur grâce à un but de la tête. De quoi le rendre on ne peut plus serein au moment de se retourner sur son mercato.


Rédigé par leral.net le Samedi 22 Septembre 2012 à 08:23 | | 0 commentaire(s)|

Gomis se retourne sur son mercato et déclare sa flamme à l’OL
C’est ce qui s’appelle ne jamais baisser les bras. Bafetimbi Gomis a tenté sa chance à huit reprises ce jeudi soir devant le Sparta Prague, faisant preuve d’une étonnante maladresse devant la cage tchèque. Mais, à force de persévérance et d’obstination, l’international tricolore a fini par trouver le chemin des filets d’une belle tête. Une soirée compliquée mais au final belle pour l’avant-centre, qui s’en est allé ensuite célébrer cette réalisation comme il se doit, tétine en bouche pour fêter le naissance de son enfant. Bref, c’est donc un homme heureux qui a fait vibrer tout le Stade de Gerland, lui qui a pourtant dû affronter un été des plus agités, les rumeurs de départ à son égard se faisant insistantes. Et s’il n’a pas quitté la capitale des Gaules, c’est bien parce qu’il l’a décidé, l’Olympique Lyonnais ayant accepté de négocier avec de nombreux clubs.

Interrogé en conférence de presse, le buteur savoure d’être resté entre Rhône et Saône : « On sait où on va jusqu’à la fin décembre. On peut travailler sereinement. J’avais été concerné par ce mercato. Moi, je voulais continuer à l’OL, un club que j’apprécie. J’ai pas mal de projets et une grande marge de progression en continuant de travailler avec l’aide du coach, de Gérald (Baticle), en discutant avec Bernard (Lacombe). J’avais pas mal de raisons de rester. Je sais que le club avait ouvert la porte pour un éventuel départ. Mais sportivement, j’ai fait ce qu’il fallait pour ne pas être indésirable. Je ne suis pas revanchard par rapport à tout ceci. Le président a compris ma position. Il n’est pas méchant ; il ne m’a pas forcé à partir à tout prix. Je n’ai pas eu de propositions de clubs qui m’auraient permis une progression correspondant à ce que je me suis fixé, à mes ambitions ».

Ambitieux, l’ancienne panthère de l’ASSE se retrouve pleinement dans ce nouvel OL, certes rajeuni mais au bilan comptable pour l’heure plus que satisfaisant. De quoi le ravir, lui qui s’éclate avec Lisandro : « C’est satisfaisant d’un point de vue comptable. Je me suis créé beaucoup d’occasions grâce à mes partenaires. Je pense pouvoir faire encore beaucoup mieux. On a démontré la saison dernière que l’on formait une des plus belles attaques avec Licha, une des plus prolifiques… Licha à gauche ? Cela change. En 4/4/2, il est plus près de moi. Après, il y a un équilibre d’équipe. On est plus solide en ce moment. Sur le terrain, cela bouge beaucoup. Cela n’empêche pas Licha d’être efficace ». Tout le monde joue, tout le monde marque... En d’autres termes, tout le monde est content !

Khaled Karouri






Hebergeur d'image