Leral.net | S'informer en temps réel



Grâce à une invention géniale, cette entreprise a trouvé le moyen de sauver plus 70 millions de requins chaque année !

le 19 Novembre 2015 à 08:53 | Lu 640 fois

Chaque année, on estime qu’environ 70 millions de requins sont tués, pour leurs ailerons, suite au "shark-finning" (pêche aux ailerons, NDLR).


Grâce à une invention géniale, cette entreprise a trouvé le moyen de sauver plus 70 millions de requins chaque année !

 

 


En effet, une fois pêchés, les requins se voient amputés de leur aileron, coupés alors qu’ils sont toujours vivants… Les animaux mutilés sont ensuite rejetés à la mer et promis à une mort lente, douloureuse et inévitable, puisqu'ils ne peuvent pas survivre sans leur nageoire caudale.

Pourquoi ? Dans certains pays d'Extrême-Orient, comme la Chine, les ailerons sont utilisés en médecine sous forme de soupe traditionnelle, soi-disant pour des vertus thérapeutiques (alors que nombreux sont les scientifiques à proclamer le contraire). Ces ailerons peuvent se vendre jusqu’à plus de 600 euros le kilo. Sans parler du marché noir, très actif...
 
Et si l’invention d’un aileron de requin artificiel, en tant que produit de substitution, pouvait protéger toute l’espèce ?
@GaryStokes
En effet, New Wave Foods, une entreprise de fruits de mer durables basée à San Francisco, vient de développer un produit bio manufacturé qui pourrait remplacer les ailerons et ainsi tirer un trait (définitif ?) sur le commerce du requin. 

Faite d’ingrédients dérivés d’algues et de protéines recombinés, cette fausse nageoire nouvelle génération pourrait répondre à la demande et même la satisfaire, sans toucher aux grands prédateurs des océans. C’est clairement l’ambition affichée par la société américaine. 

« Grâce à la technologie, nous créons des fruits de mer qui n’ont pas à être récoltés directement dans la nature, mais qui sont entièrement constitués dans nos laboratoires alimentaires. Nous voulons recréer ce que les gens mangent depuis des siècles, mais de façon plus propre et non négative pour la nature »explique Florian Radke, le porte-parole de New Wave Food. 

@BrianSkerry

L’entreprise est aussi en train de développer, à l’image du faux aileron de requin, une crevette conçue à base d’ingrédients issus des algues. Si ce projet venait à être une réussite, là aussi, l’écosystème en sortirait grandit. En effet, une pêche de crevettes mal gérée peut être nuisible à une grande partie de la chaîne alimentaire marine. Ainsi, en évitant la méthode de pêche qui consiste à utiliser des chalutiers, ce sont des millions d’animaux marins qui restent dans à l’eau plutôt que de mourir dans les filets. 

« Pendant les dernières décennies, la production mondiale de crevette a plus que triplé. Elle est aujourd’hui estimée à plus de 6 millions de tonnes chaque année » confie Radke. Et lui d’ajouter : « le Conseil de Défense des Ressources Naturelles estime que pour chaque millier de personnes qui arrêtent de manger des crevettes venues de l’océan, on peut sauver plus de 5,4 tonnes d’animaux marins chaque année. » 

La crevette créée par le laboratoire devrait être sur le marché d’ici début 2016. L’entreprise ne devrait pas attendre beaucoup plus longtemps pour aussi lancer le faux aileron de requin sur le marché. Du moins, on l’espère ! 

@Phillippe Lopez/AFP/Getty Images


En tout cas, bravo à New

demotivateur


Plus de Télé
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 23:54 Selfie version singe, appréciez!!