leral.net | S'informer en temps réel

Grand Serigne de Dakar - Macky invité à reconnaître Abdoulaye Makhtar Diop. L'imam El Hadj Alioune Moussa Samb se fait sermonner par le camp de Pape Ibrahima Diagne

La bataille de légitimité entre les deux grands Serigne de Dakar qui a tenu toute la collectivité leboue en haleine s’est invitée ce vendredi à la prière de l’Aïd Fitr à la Grande Mosquée de Dakar.


Rédigé par leral.net le Vendredi 9 Août 2013 à 13:17 | | 15 commentaire(s)|

Grand Serigne de Dakar - Macky invité à reconnaître Abdoulaye Makhtar Diop. L'imam El Hadj Alioune Moussa Samb se fait sermonner par le camp de Pape Ibrahima Diagne
En effet, lors de son sermon, l’imam El Hadj Alioune Moussa Samb a invité le président de la République Macky Sall à reconnaître Abdoulaye Mactar Diop comme le seul Grand Serigne de Dakar. Selon lui, toute personne qui se réclame de ce titre fait de l’usurpation. Et comme on pouvait s’y attendre, la réaction du camp de Pape Ibrahima Diagne ne s’est pas faite attendre. S’exprimant sur les ondes de la Rfm, le porte-parole de cette tendance, Mame Mactar Guèye a fait remarquer d'emblée que l’imam Sylla veut faire de l’amalgame. Selon lui, "aucun document écrit ou d’un semblable de constitution ne démontre le mode de fonctionnement de la collectivité léboue, notamment en ce qui concerne le mode de désignation des "Jaraaf " et de "Ndèye Djiro" et autres". "Il n’y a aucun texte qui existe en la matière dans la mesure où tout se fait de manière consensuelle. Et cela toujours était ainsi", insiste-t-il. Par conséquent, affirme-t-il, "je peux frapper ma poitrine en déclarant que : nous, telle tendance, nous demandons à l’Etat de considérer un tel comme étant notre Grand Serigne, n’est rien d’autre qu’une position partisane". Mame Mame Mactar se dit également déçu des déclarations de l’imam Samb qui selon lui, s'est littéralement trompé dans son sermon. "Un lieu aussi sacré qu’une Grande Mosquée où sont censés venir prier des manjacks, des sarakholés, des toucouleurs, haalpulars, des sérères… , qu’un imam de surcroît tienne un tel discours, nous considérons que c’est décevant".



1.Posté par Biloji le 09/08/2013 16:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

OUI, C'EST UNE HONTE ! La grande mosquée de Dakar n'appartient pas aux Lébous. Un Imam qui dirige la prière est sensé être un rassembleur, iln'est pas dans son rôle d'insinuer : "Je suis lmam et Lébou, mais j'appartiens à la tendance de "Laye Foureul". C'EST UNE HONTE POUR UN IMAM!! Macky a bien fait de zapper carrément Laye Foureul en s'adressant à la Presse. C'est du n'importe quoi !!!

2.Posté par Gargabossé le 09/08/2013 16:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je n'ai jamais vu de ma vie un Imam aussi partisan !! Manifester son parti-pris ethnique dans une "Maison de Dieu", à l'occasion d'un événement aussi important que le prière de la Korité, fête de tous les musulmans! Quel mépris pour les autres fidèles, séréres, toucouleurs, sarakholé, etc, qui étaient venus pour l'écouter leur parler de Dieu et du Prophète. Mais au lieu de cela il parle de quoi ? De tendances de Lébous. Mais on s'en fout, nous. IL DOIT Ëtre destitué ce soi-disant Imam !!

3.Posté par doxandeem le 09/08/2013 17:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

n oubliez pas que Dakar appartient au lebous comme le Fouta appartient aux hal pulaars

4.Posté par diop le 09/08/2013 18:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

monsieur samb ne te laisse pas emporter par monsieur Foureul ki voit le grand serignat pour une etape politik.

5.Posté par Khemessss le 09/08/2013 20:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Iman samb yèrè gua il y a toujours eu 2serignes dakar 4mille djaraf etc mais franchement douse thieur di faralatè yeufou nafèkh gueu def se yonenèkou chi

6.Posté par MANE Moussa le 09/08/2013 21:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est tellement dommage qu'un bon nombre de nos concitoyens s'imaginent qu'en dehors du Sénégal il n'existe aucun autre pays. Comment peut-on, enfant ou vieux, homme ou femme prôner le culte de la haine, de la vengeance dans un monde instable dont chacun est témoin? Les exemples ne manquent pas; les Egyptiens, sous prétexe de rendre justice dans leur révolution n'ont pas hésité une seule fois à faire comparaître leur ancien président sur un lit d'hôpital; quel spectable! pour des humains? Les libyens, sous prétexte de vengeance et de haine ont atrocement assassiné KHADAFI et qui sait qu'en ce moment les TOUBOUS, noirs Libyens sont complétement réduits à l'esclavage par haine et vengeance des supposés révolutionnaires? Qui ignore que SADAM HUSSEIN a été pendu par vengeance et haine et que ses partisans par représailles continuent à poser des bombes pour laver cet affront qui fait des cetaines de victimes tous les jours? Qui ne sait pas que les Tunisiens étaient contents du départ de KHADAFI et qu'aujourd'hui, des forces de l'ordre sont égorgées à leur frontière? Qui ne sait pas qu'en AFGANISTANS, les talibans continuent à poser des bombes même dans les cimetières pour tuer ceux qui viennent honorer leurs morts? Enfin, qui ne sait pas que le Président WADE aurait pu emprisonner beaucoup des pontes de l'ancien régime qui ont concouru à son emprisonnement à maintes reprises mais il ne l'a pas fait car il a compris qu'il faut couper la chaîne...

7.Posté par MANE Moussa le 09/08/2013 21:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Aux mécontents du sermon de l'Imam El-Hadj Alioune Moussa SAMB. Je ne comprends pas cet appel à une pétition pour que"l'Imam dégage" ou que "MACKY aille prier ailleurs"? Mais c'est bête car c'est reconnaitre que l'Imam s'adresse à MACKY et ses équipes et que ce sont eux les menteurs. Non, ne dites pas cela. Aussi, MACKY vient de reconnaître que le Sénégal est différent de l'AFGHANISTAN, de l'IRAK où l'on ne pourrait pas prier sereinement (propos de MACKY en déclaration après la prière). Alors, il souhaite que la paix perdure dans ce pays, Sénégal. Par conséquent, c'est à lui et à son groupe d'instaurer la paix civile et d'œuvrer dans ce sens. Cependant, si ce gouvernement n'est pas menteur, il n'y a pas lieu de s'offusquer des propos de cet Imam qui s'adresse à tous les Sénégalais sans exception. Toutefois, on ne peut pas ou vouloir diriger un pays pauvre avec la communication tout en entretenant la haine, la méchanceté et les considérer comme nos valeurs. Que personne ne se sente visé, nous sommes tous des enfants d'un même Sénégal pour tous. Oui, Madame WADE n'a pas volé de casseroles du Palais ni le Président WADE des tableaux ou six cent véhicules. Rendez-vous est donné au gouvernement à la prière de la grande mosquée en 2014 et avec le même Imam et un président qui peut changer entre temps. L'Imam dit que vous insultez des personnes âgées et ce n'est pas bon. Une prière forcée pour le Président chez l'Imam El-Hadj Alioune Moussa SAMB.

8.Posté par Bine-bine le 09/08/2013 22:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Où va le Sénégal!! Un Imam Porte-parole d'un chef de tendance léboue! On lui a donné combien, pour dire de telles bêtises, du haut de la tribune de la Grande Mosquée qui appartient à tout le monde. 15 mille francs, 50 mille? Depuis que j'ai appris qu'il y a des procès verbaux, dans un commissariat de la place, concernant des malversations financières sur la caisse de la Mosquée, je ne suis pas surpris de cette sortie malheureuse de ce faux Imam!

9.Posté par Baye Sikim le 09/08/2013 22:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est raté !!! Le complot de imam Moussa Samb et de Laye Foureul a encore accouché d'une sourie ! L'Imam a indisposé tout le monde avec son discours ethniciste, faisant la propagande de son maître. Il voulait embarqué le Président Macky dans leur foutaise. Mais Macky n'a même pas daigné prononcé le nom de Laye Foureul en s'adressant à la Presse.: IL L'A COMPLÉTEMENT ZAPE!! C'est une manière de dire à ce corrompu d'Imam : "Je ne suis pas venu ici pour vos foutus histoires de tendances léboue". Le complot a échoué : encore un bon point pour le vrai Grand Serigne Pape Ibrahima Diagne. A BAS L'ARROGANCE ET L’INSOLENCE!!!!

10.Posté par khetalli goor le 10/08/2013 08:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

GUERIHOM
Vous guéri des maux liés aux troubles de la libido et soigne l’hémorroïde.
POUR LA LIBIDO : Il augmente la longueur de la verge de même que son volume. Vous retrouvez votre jeunesse de 20 ans ; il vous rend votre virilité en moins de 30 minutes. Il est efficace contre.
- gawa danou.
- le manque d’appétit libido.
- la faiblesse.
- l'aspermie l'azoospermie.
le dysfonctionnement érectile dû au diabète.
Le médicament agit pendant des jours et guérit les maladies citées plus haut après un traitement qui dure 4 semaines.
POUR L'HEMORROIDE : le traitement dure 1 mois avec une application externe quotidienne. Efficacité garantie
Tel 77 481 02 14 et 70 338 95 26.
:down: :down: :down: :down: :down: :down: :down: :down: :down: :down: :down: :down: :down:

11.Posté par MANE Moussa le 10/08/2013 08:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aux mécontents du sermon de l'Imam El-Hadj Alioune Moussa SAMB. Je ne comprends pas cet appel à une pétition pour que"l'Imam dégage" ou que "MACKY aille prier ailleurs"? Mais c'est bête car c'est reconnaitre que l'Imam s'adresse à MACKY et ses équipes et que ce sont eux les menteurs. Non, ne dites pas cela. Aussi, MACKY vient de reconnaître que le Sénégal est différent de l'AFGHANISTAN, de l'IRAK où l'on ne pourrait pas prier sereinement (propos de MACKY en déclaration après la prière). Alors, il souhaite que la paix perdure dans ce pays, Sénégal. Par conséquent, c'est à lui et à son groupe d'instaurer la paix civile et d'œuvrer dans ce sens. Cependant, si ce gouvernement n'est pas menteur, il n'y a pas lieu de s'offusquer des propos de cet Imam qui s'adresse à tous les Sénégalais sans exception. Toutefois, on ne peut pas ou vouloir diriger un pays pauvre avec la communication tout en entretenant la haine, la méchanceté et les considérer comme nos valeurs. Que personne ne se sente visé, nous sommes tous des enfants d'un même Sénégal pour tous. Oui, Madame WADE n'a pas volé de casseroles du Palais ni le Président WADE des tableaux ou six cent véhicules. Rendez-vous est donné au gouvernement à la prière de la grande mosquée en 2014 et avec le même Imam et un président qui peut changer entre temps. L'Imam dit que vous insultez des personnes âgées et ce n'est pas bon. Une prière forcée pour le Président chez l'Imam El-Hadj Alioune Moussa SAMB.

12.Posté par professeur le 10/08/2013 09:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut supprimer ces titres farfelus, c'est quoi grand serigne dakar?
Ces messieurs doivent aller travailler au lieu de nous tympaniser avec ces titres sans aucune importances.

13.Posté par Am le 10/08/2013 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cet Imam a fait une grosse bourde. Ce n'était ni la place ni le moment de parler des affaires prives de la communauté Lebous. C'est un problème qui ne regarde pas l'état tant qu'elle n'est pas résolue en interne et un accord raisonnable trouve.
Les religieux doivent quand ils sont dans une mosquée rester dans le cadre religieux ethique, et théologique et spirituel.
Toutes ces métaphores qu'il a utilise hier dans la mosquée comme le ballon avec "peau" etc. traduise de la non-maitrise de l'essentiel.

14.Posté par kathior ka le 10/08/2013 11:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

* Le SAES réclame l'audit de la gestion de l'Université Gaston Berger de Saint-Louis -14 octobre 2012 -
http://www.lesoleil.sn/index.php?option=com_content&view=article&id=21192:le-saes-reclame-laudit-de-la-gestion-de-luniversite-gaston-berger-de-saint-louis&catid=140:actualites

** L'audit administratif et financier de l'Université Gaston Berger (UGB) se fera entre octobre et mars 2013, annonce le recteur Mary Teuw Niane, dans un communiqué reçu à l'APS, Lundi 15 octobre 2012
http://laye_ndoye.seneweb.com/news/Education/le-recteur-de-l-ugb-annonce-un-audit-administratif-et-financier-d-ici-six-mois_n_79068.html

*** UNIVERSITE GASTON BERGER DE SAINT-LOUIS : Le rapport d’audit qui met à nu la gestion de Mary Teuw Niane - Lundi 22 Juillet 2013 -
(rapport commandité conjointement par les ministères de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et de l’Économie et des Finances, sur financement de la Banque mondiale)
http://www.popxibaar.com/UNIVERSITE-GASTON-BERGER-DE-SAINT-LOUIS-Le-rapport-d-audit-qui-met-a-nu-la-gestion-de-Mary-Teuw-Niane_a16505.html

État de droit, gouvernance vertueuse, transparence, etc. à l’épreuve des faits.
« Une civilisation qui ruse avec ses principes est une civilisation moribonde. »

Un recteur qui ignorait royalement l’autonomie des structures et les lois du Sénégal, avec une gestion hors norme tant décriée par les syndicats et des citoyens de tous bords se retrouve nommé Ministre de l’Enseignement Supérieur de la Recherche, sans autre forme de procès. Les faits avérés qui lui sont reprochés sont d’une telle gravité qu’il ne doit certainement son « salut » (c’est temporaire, car un jour chacun rendra des comptes, ces anciens amis du PDS ne diront pas le contraire) que grâce la transhumance du PDS à l’APR à la 25ème heure. Les « amis » avant la patrie.

Sauvons nos universités publiques du naufrage.
(leral.net 9 oct. 2012 de Citoyen).

Malgré les moyens substantiels mis à la disposition de l’enseignement supérieur de notre pays, les résultats sont qualitativement et quantitativement loin des normes de l’UNESCO. Nos instituions d’enseignement supérieur ont surtout un problème de management ([b]mal gouvernance, corruption, népotisme, dépenses de prestige, gestion solitaire en lieu et place de la gestion démocratique et légale, non respect des lois et des règlements, etc.[/b]) avec la complicité active ou passive de la communauté universitaire ([b]avantages indus, intimidations, etc.[/b]), des autorités étatiques qui, jusqu’à présent, feignent de ne rien savoir (n’ont-elles pas les moyens de savoir ce qui se passe?) pour éviter la confrontation avec ceux (les amis politiques!) qui sont nommés à la tête de ses structures et qui agissent parfois comme des monarques en gérant la chose publique à leur guise.
Face à la démission de l’État, nos universités croulent sous le poids de dettes dues aux créanciers (banques, hôpitaux, Sonatel, Senelec, SDE, fournisseurs divers) et chaque corporation s’évertue à demander toujours plus pour « améliorer ses conditions d’existence » et parfois au détriment des intérêts de la communauté. Ainsi donc, la crise est donc une conséquence logique de l’inaction de l’État.
En effet quand les dirigeants (nommés par les autorités) gèrent la chose publique en dehors des normes établies sans être inquiétés le moindre du monde (pour ne pas dire promus à des stations plus juteuses), les syndicats demanderont des chosent hors normes et c’est le début du CHAOS.
A l’État de faire l’état de la gestion de ceux qu’il a nommé, punir ceux qui se sont montrés indélicats et récompenser les autres, ensuite il serait facile de demander aux syndicalistes de faire preuve de mesure et enfin sévir dans le respect de la loi si de besoin. Il est temps de restaurer l’État de droit (et donc des devoirs) ; il est indispensable, avant toute promotion, d’étudier sérieusement la gestion présente et passée du pressenti.
L’État ne peut continuer à protéger et promouvoir ceux qui mettent à genoux nos institutions d’enseignement supérieur et jeter en pâture les syndicats. Je pense que les responsabilités sont partagées.
Des assises de l’Éducation avec ceux qui bloquent le système pour des raisons personnelles ou émotives ne serviraient à rien, je proposent des assises des anciens (Recteurs, Professeurs ou hauts cadres à la retraites) du système pour faire des propositions objectives. Il est souvent difficile d’être juge et parti.
Il n’est jamais trop trad pour bien faire un devoir citoyen.

———————-kathior, 24 novembre 2012 00:18 de nettali —————-

DÉCLARATION SAES

La section SAES-UGB s’est réunie en AG ce jeudi 11 octobre 2012 en vue d’évaluer la situation qui prévaut en interne au sein de notre institution universitaire.

Devant le constat :

d’une situation générale de mal gouvernance,
de non fonctionnement des structures et directions démultipliées,
de non respect des textes universitaires,
de mauvaise gestion des deniers publics alloués à l’UGB,
de la dégradation des conditions de travail,
de recrutements massifs et clientélistes de personnels non prévus dans le budget en cours,
de retard dans le paiement des salaires et de retenues sur salaires non versées.

L’Assemblée Générale de Saint-Louis condamne avec la dernière énergie le mode actuel de gestion du Recteur Mary Teuw Niane….

L’Assemblée générale, note avec indignation, désolation et amertume que le Recteur de l’UGB n’a respecté aucun des engagements qu’il avait pris lors de ses dernières rencontres avec le bureau de la section SAES.

Ainsi, l’AG exige :

le respect des textes en vigueur sur le recrutement de personnels enseignants non titulaires,
le paiement sans délai de toutes les sommes dues :
Heures Complémentaires du second semestre,
perdiem de voyage d’études aux ayant droits restants,….
le versement effectif des prélèvements opérés sur les salaires des enseignants au profit de certaines institutions financières,
le paiement effectif des sommes dues aux institutions sanitaires,
L’AG regrette la lecture partielle ou contextuelle que le Recteur fait des textes qui nous régissent. Elle insiste sur l’urgence de la situation désastreuse dans laquelle se trouve l’UGB et interpelle les pouvoirs publics sur la nécessité d’auditer les fonds alloués.
Nous restons mobilisés pour la sauvegarde et la défense de notre institution.
Vive l’Université sénégalaise, vive le SAES.
Fait à Saint-Louis le 12 octobre 2012.
L’Assemblée Générale
————-

SYNTUS (Syndicat des travailleurs de l’UGB de Saint louis).
Saint Louis, 22/06/2012.

APPEL A LA COMMUNAUTÉ CONTRE LES DÉRIVES D’UNE GESTION SOLITAIRE.

Depuis quelques années la gestion solitaire, le subjectivisme, le népotisme et les règlements de compte sont monnaie courante a l’UGB. Dans la vie des établissements ( UFR LSH, CCOS…) comme dans la gestion des ressources humaines (recrutement, traitement salarial, nominations) les exemples ne se comptent plus. Retraits de prérogatives, mises en quarantaine et tentatives d’humiliation sont le lot de ceux et celles qui qui refusent de marcher au pas et qui ont osé faire face.

LE SYNTUS FERA FACE COMME PAR LE PASSE.

Nous avons toujours préfère le dialogue social constructif a la confrontation. C’est pourquoi depuis la tentative avortée de licenciement don't certains de nos camarades ont été victimes en 2010 et toutes les tentatives vaines de déstabiliser notre syndicat, nous avons voulu rester sereins et positifs.
Seulement la récidive dans l’irrespect et le manque de considération à l’endroit des travailleurs y compris certains de ces collaborateurs attitres, du Recteur, mettent gravement en péril la gestion démocratique et la justice sociale.
C’est pourquoi sentinelle au service exclusif de l’institution, le SYNTUS est résolu a faire face pour réinstaller la confiance et la joie de travailler ensemble toutes composantes confondues au développement concerté de l’UGB.
VIVE LES SYNTUS, VIVE L’UGB.
L’Assemblée générale
_

15.Posté par laye-fall le 10/08/2013 11:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous ne comprenez rien. De quoi voulez vous qu'il parle? des histoires qui n'ont rien à voir avec notre
quotidien ?Ce n'est pas le rôle d'un IMAM des temps modernes.Je trouve qu'au contraire IMAM SAMB a bien joué son rôle à travers les sujets abordés : inondations,emplois ,et pourquoi pas le Seurignat de Dakar.NOUS APPROUVONS ENTIÈREMENT car il a donné ses points de vue TRÈS COURAGEUX pour que le pays se développe dans la Justice.C'est un homme SINCÈRE qui ne triche pas dans ses convictions.TIENS BON IMAM.DAKAR TE SOUTIENT.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image