leral.net | S'informer en temps réel

Grande mosquée de Dakar : L'imam Alioune Moussa Samb prône l'expulsion des mendiants non sénégalais

A l'instar des musulmans du monde, le Sénégal a célébré, hier, la fête de la Korité. A la Grande mosquée de Dakar où plusieurs fidèles ont effectué la prière, la tradition a été respectée. Une occasion pour l'imam ratib El Hadj Alioune Moussa Samb de prôner l'expulsion des mendiants étrangers qui ‘ternissent la réputation exemplaire des écoles coraniques du pays’.


Rédigé par leral.net le Dimanche 12 Septembre 2010 à 00:12 | | 9 commentaire(s)|

Grande mosquée de Dakar : L'imam Alioune Moussa Samb prône l'expulsion des mendiants non sénégalais
Grande mosquée de Dakar, il est 9 h et 37 mn lorsque l'imam ratib Alioune Moussa Samb arrive sur les lieux pour diriger la prière qui aura duré huit minutes. Le sermon prononcé par l'imam ratib à la fin de la prière concerne un sujet brûlant de l'actualité : la mendicité. C'est à ce sujet que l'imam Alioune Moussa Samb interpelle le gouvernement du Sénégal pour dire que ceux qui font de la mendicité un métier sont des ‘étrangers’, issus d'autres pays d'Afrique. L'imam ratib demande ainsi à l'Etat d'expulser ces personnes s'adonnant à la mendicité et qui ne sont pas originaires du Sénégal : ‘Ceux qui font de la mendicité un métier pour survivre quotidiennement n'habitent pas le Sénégal. Ils n'ont qu'à rentrer dans leur pays d'origine pour s'y adonner à cette pratique. Ces personnes ternissent la réputation et la bonne image des écoles coraniques du pays qui ont contribué à la formation d'éminentes personnalités religieuses du Sénégal, dont votre serviteur’.

L'imam ratib de la Grande mosquée s'inscrit en faux contre ceux qui soutiennent que cette pratique qui fait aujourd'hui l'objet d'une mesure d'interdiction, par le gouvernement du Sénégal, est synonyme d'exploitation. Il donne ainsi les raisons qui incitent les maîtres coraniques à pousser leurs talibés à tendre la main dans les rues de la capitale. C'est à ce titre qu'il citera le paiement des charges locatives, la subsistance des talibés et des maîtres coraniques qui abandonnent toute activité pour se destiner exclusivement à l'éducation des enfants. Pour clore le sujet sur la mendicité, l'imam Samb sollicite l'implication de toutes les personnalités religieuses du pays dans le programme de modernisation des écoles coraniques communément appelées Daara, initié par l'Etat.

Autre aspect abordé par l'imam ratib Alioune Moussa Samb : le rappel des préceptes de l'Islam, le respect et l'observation scrupuleux des principes de l'Islam. Après avoir recommandé aux fidèles d'opérer un retour à l'orthodoxie musulmane, l'imam de la Grande mosquée de Dakar est revenu sur les péchés que tout musulman digne de ce nom doit éviter : le mensonge, la calomnie, la médisance, etc.

La Grande mosquée de Dakar a été, hier, le point d'attraction des pontes de la République qui ont convergé vers ce lieu saint pour la prière de la Korité. Le Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye, était accompagné des ministres de l'Intérieur Bécaye Diop, des Forces armées, Abdoulaye Baldé, entre autres. A l'endroit de ces autorités administratives et gouvernementales, l'imam recommandera d'être attentives par rapport à la demande sociale et aux préoccupations des Sénégalais. Les politiciens figurent en bonne place dans le lot des différents thèmes abordés par l'imam qui incite ces derniers à se comporter en tant qu' ’adversaires’ et non comme des ‘ennemis politiques’. Et de prôner l'amour fraternel, la confiance ainsi que l'union des cœurs.

S'ADRESSANT A LA PRESSE A LA FIN DE LA PRIÈRE : Souleymane Ndéné Ndiaye esquive l'actualité

Le Premier ministre du Sénégal, Souleymane Ndéné Ndiaye, présent hier à la Grande mosquée de Dakar, s'est adressé à la presse pour livrer ses compliments au peuple sénégalais, ‘comme il est de coutume, chaque année, en de pareilles circonstances’. Mais le chef du gouvernement s'est passé de se prononcer sur l'actualité brûlante, avec notamment les récentes attaques du ministre Farba Senghor. Ce dernier a récemment estimé que le Pm ne devrait pas inaugurer l'ouverture de la Télévision futurs médias, parce que ce projet est porté par ‘des ennemis du président Wade’. Aussi, la mendicité, les inondations dans la banlieue, les délestages fréquents et intempestifs constituent autant de sujets d'actualité sur lesquels le Premier ministre était attendu, lors de sa déclaration d'après prière. Cependant, au nom du président de la République, Souleymane Ndéné Ndiaye a livré ‘un message de salut et de paix au peuple sénégalais de toutes confessions, aux personnes qui croupissent en prison, aux malades cloués sur les lits d'hôpital, ainsi qu’aux Sénégalais de la diaspora’.


Auteur: walf



1.Posté par Etranger le 12/09/2010 11:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

‘Ceux qui font de la mendicité un métier pour survivre quotidiennement n'habitent pas le Sénégal. Ils n'ont qu'à rentrer dans leur pays d'origine pour s'y adonner à cette pratique. Ces personnes ternissent la réputation et la bonne image des écoles coraniques du pays :
Quel aveuglement, quel sectarisme! et il parle de retour à l'orthodoxie de l'Islam?
Qu'il donne l'exemple.

2.Posté par guejopaalgnane le 12/09/2010 14:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est bizarre.cela veut dire que demain on pourrait aussi dire ceci;ceux qui remplissent la mosquée ne sont pas étrangers:ils doivent rentrer prier chez eux.Donc le musulman peut être étarnger dans un pays muslman.C'est comme si aussi quelque part en Europe ou en Afrique on s'autorisait à dire:il y a trop d'étrangers il faut qu'ils rentrent chez eux.Je regrette ce ne sont pas des props d'un imam libre.Et ensuite pourquoi raconter toujours que nous sommes des frères,l'intégration africaine,etc.?Rien que des propos d'échec.

3.Posté par khalil le 12/09/2010 15:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'imam a parfaitement raison,imigre pour mendie,n'existe pas......................

4.Posté par so le 12/09/2010 15:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En entendant L'IMAM RATIB de DAKAR proner l'expulsion des talibés qui mendient en disant que se sont des étranger j'ai sursauté en me demandant est que vraiment tous les criteres necessaires ont été appliqués pour la désignation de cet IMAM. Si aujourd'hui les frontieres du Sénégal sont aussi poreuse c'est parceque les premiers responsables de ce pays avaient promut l'ouverture du Sénégal aux Africains grace à leur Panafricanismes.
Idem pour l'actuel président qui prone l'unité Africaine.
Et je crois que même si l'IMAM est entretenu par le Régime qui a pris cette décision et en contre partie il doit appuyer, je trouve GRAVE que compte tenu des directives de l'ISLAM et du PROPHETE PSL qui a tjrs dit au Musulmans de Bien traiter les étrangers que de telles paroles sortent de sa Bouche.
Je crois que s'il réécoute ce discours ou sa prêche il devrait se répentir car il a pêché.
Même s'il faut lutter contre l'exploitation des Enfants qui est indigne de gens qui se disent Musulman l IMAM devrait proner d'autres solutions que de proposer l'expulsion d'Africains du sol d'un Pays Africain de surcroit pionnier dans la Pratique et la vulgarisation de L'ISLAM.
DIEU A TOUJOURS VOULU QUE L'ORPHELIN ET L'ETRANGER SOENT BIEN ENTRETENUS ET PUISQUE C LUI QUI CERNE TOUT CHAQUE MORTEL DE CIRCROIT MUSULMAN ET IMAM RATIBE DE LA MOSQUEE DE LA CAPITALE DEVRAIT NAVIGUER DANS LE MEME SENS.
Il est urgent que les grandes familles religieuses du pays, les OUSTAZES et le gouvernement s'assayent pour trouver une solution équitable juste et durable de la Mendicité en Général et celle des Enfants talibé en particulier.
A l'IMAM RATIBE DE DAKAR JE CONSEILLE DE FAIRE UN REPENTIRE EN S'EXCUSANT D'AVOIR SORTI UNE PAROLE AUSSI MOSTRUEUSE

5.Posté par el Hadj Sy le 12/09/2010 17:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le mal, c'est (toujours) les autres.

6.Posté par le solitaire le 12/09/2010 19:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

alioune moussa samb, pour faire plaisior au pouvoir, tu t'es attaqué aux amis de DIEU: les mendiants. ceux ci n'ont ni nationalité, ni religion. tu as prouvé qu'avant de donner la charité, tu demandes au mendiant d'exhiber sa carte d'identité. s'il est étranger, tu ne lui accordera ni l'aumone, ni la nourriture, ni le gîte. tu ne mérites point mon respect. mais comme tu t'attaques à DIEU, Il défendra lui mlême ses pauvres. tous ceux qui, de près ou de loin, directement ou indirectement feront du mal aux mendiants de quelque religion, de quelque nationalité, seront punis sur terre et dans les cieux. et leurs enfants et leurs épouses, et leur ascendance et leur descendance serviront de bois de chauffe à lucifer en ENFER. et cela, AVANT FIN 2010. INCHALLAH.

7.Posté par MANSOUR le 14/09/2010 10:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les étrangers qui sont venus au Sénégal pour travailler honnêtement n'entendrons jamais cet Imam leur demander de rentrer chez eux. Cet Imam a vécu à l'étranger, il a beaucoup de proches parents qui vivent à l'étranger, il a passé tout son enfance avec des étrangers : maliens, guinéens, ivoiriens, libano-syriens, cap-verdiens."Le solidaire" vous serez démasqués, vous ne révélez pas votre mobile de critique. Cet Imam est un homme de Dieu qui sait que dire la vérité nécessite du courage car le Prophéte Mouhamed (Psl) avait dit "La vérité est amére mais ses fruits sont doux". Un étranger ne peut pas mendier dans les rue de la Mecque, de l'Iran, de la Syrie sans être expulsé. L'Imam a demendé à l'Etat d'associer les responsables des Daras dans leur décision relative à la suppression de la mendicité. Il ne demande pas à ce qu'on expulse les étrangers mais les mendiants internationaux "you know"

8.Posté par arc en ciel le 14/09/2010 12:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bien parlé Mansour !! ces mendiants etrangers n font k ternir l'image du pays et augmenter la pauvreté ds ce pays pauvre: ils payent pas le loyer, la bouffe , ne contribuent pa à la vie active du pays car ils ne payent pas les factures d'eau et d'electricité et pour couronner le tout ils jonchent les rues avec leurs marmailles crachent urinent et font tt leur besoin ds les rues pour ensuite amasser de l'argent et retourner ds leurs pays respectifs.et vs pensez k c'est rentable pour un pays ki se dit en voie d développement?????????? l'insalubrité l'insécurité les viols et les maladies sont au rendez-vous.BOUTEZ LES HORS DU PAYS et vous verrez d'ici 2ans s'il y'aura pas de changement ds ce pays.Arretez ces Histoires de yeurmandé Arabe yi khamouniou Yeurmandé

9.Posté par magg le 08/10/2014 13:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est vraiment honteux , voila des choses qui peur amener des conflits inter religion alors que ici au Sénégal tout se passe à merveille entre le dialogue islamo - chretien. Certains l'appellent même OUSTAZ ou SERIGNE alors qu'il n'en n'est rien . C'est titre son sacré et mérite beaucoup plus de respect. ce que ce chrétien du nom Alphonse ndour sur facebook se permet de saboter, d'offenser toute la communauté musulmane en cette fete de tabaski, en s'habillant en boubou traditionnel avec une bouteille de bière en vue . Ceci affecte et atteint au plus haut degré les musulmans dans leurs foi, leur dignité . l'Eglise doit impérativement demander pardon face à cette situation
Répondre · · 2 · 6 octobre, 07:29

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image