leral.net | S'informer en temps réel

Graves accusations de Mbaye Ndiaye contre Mor Ngom: Un proche du ministre monte au front et dézingue l'ancien DG des ADS

Lors de l'audience de lundi du procès de Karim Wade et ses co-inculpés poursuivis pour enrichissement illicite, Mbaye Ndiaye accusait Mor Ngom d'avoir indûment perçu un salaire durant quatre ans pendant lesquels le maire de Ndangalma "est resté sans travailler" aux ADS. Des déclarations qui ont provoqué la colère des proches du ministre. Président national de la Convergence autour de Macky et coordonnateur APR de Bambey commune, El Hadji Dia est monté au front pour rappeler le parcours "élogieux" de son mentor politique au sein de l'ASECNA et répond sèchement au présumé complice de Wade-fils.


Rédigé par leral.net le Jeudi 11 Septembre 2014 à 09:53 | | 60 commentaire(s)|

Graves accusations de Mbaye Ndiaye contre Mor Ngom: Un proche du ministre monte au front et dézingue l'ancien DG des ADS
Arrivée de Mor Ngom à l'ASECNA

En 1988, lorsqu'un journal de la place a publié un appel à candidatures pour un poste à l'l'Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar, naturellement Mor Ngom a postulé et était le premier parmi les dix dossiers déposés. Un jour, il reçoit un appel qui lui fait part d'une manœuvre frauduleuse visant à invalider sa sélection était en train de se faire. C'est après ce coup de fil qu'il s'est rendu au bureau du ministre des Transports aériens en ce moment Alassane Daly Ndiaye. Une fois dans le bureau du ministre, il lui a fait part de ce qui se tramait. Séance tenante, le ministre a téléphoné au directeur général de l'ASECNA pour être éclairé sur la situation relativement au sélectionné. C'est ainsi que le DG de l'ASECNA d'alors lui a répondu que c'est Mor Ngom qui a été effectivement sélectionné.

C'est donc par voie de sélection rigoureuse et sérieuse qu'il a intégré l'ASECNA en tant que chef de bureau. A cette époque, Mbaye Ndiaye n'avait aucune ambition. Par conséquent, dire que c'est Mbaye Ndiaye qui a fait recruter ou payer des salaires indus à Mor Ngom est fondamentalement faux. Mbaye Ndiaye a commencé à avoir des ambitions de cadre à l'époque ou Madieyna Diouf était ministre chargé des Transports aériens et Malick Gackou comme Directeur de cabinet de ce dernier.

Sur proposition de la Banque mondiale, le président de la République a nommé Mor Ngom par décret le 22 janvier 2002 au poste de président de la Haute autorité de l'aéroport.

Suspension du salaire de Mor Ngom à cause de... Macky Sall

Mais en décembre 2008, son ministre de tutelle d'alors convoqua Mor Ngom dans son bureau pour lui demander de choisir entre son poste et son compagnonnage avec le Président Macky Sall. Au regard de son engagement sans faille avec Macky Sall, il a choisi naturellement son ami de toujours. A partir de là, le salaire de Mor Ngom est bloqué pendant 8 mois et ce dernier reçoit la visite d'un huissier du nom de Goudiaby pour l'expulser de son bureau.

Bambey va monter au front

Bambey n'acceptera plus qu'un fidèle talibé de Cheikh Ahmadou Bamba, d'un fils du Baol, fidèle compagnon du président de la République Macky Sall en l'occurrence Mor Ngom soit attaqué, calomnié par des personnes mal intentionnées ou des marionnettes de dimanche. Bambey reste et demeure derrière Mor Ngom pour réélire le Président Macky Sall en 2017 dès le premier tour.

Ibrahima Racine Kane






Hebergeur d'image