leral.net | S'informer en temps réel

Graves menaces sur les résultats des Locales : La justice brouille la carte des commissions de recensement

Une menace grave plane sur l'issue des Locales. Les commissions de recensement de Dakar et Saint-Louis sont actuellement brouillées par les présidents des Cours d'appel des ressorts. Un conflit de compétence, ouvert entre Demba Kandji et Taïfour Diop, risque de compromettre les résultats qui sortiront des urnes au soir des élections du 29 juin.


Rédigé par leral.net le Vendredi 13 Juin 2014 à 10:17 | | 2 commentaire(s)|

Graves menaces sur les résultats des Locales : La justice brouille la carte des commissions de recensement
Si la Cour suprême ne tranche pas au plus vite le conflit de compétence qui oppose le président de la Cour d'appel de Dakar à son homologue de Saint-Louis, le risque est gros pour l'issue des élections du 29 juin. Au Sénégal, les commissions de recensement des votes sont présidées par des magistrats affectés à cet effet. Mais, pour les joutes de ce mois courant, un conflit de compétence oppose, depuis avant-hier, le 1er président de a Cour d'appel de Dakar à celui de Saint-Louis. Demba Kandji et Taïfour Diop ont pris chacun, en sa qualité de chef de juridiction, les ordonnances contradictoires qui ont fini de brouiller la carte des commissions de recensement des votes. Des magistrats ventilés par le patron de la Cour d'appel de Dakar, dans une localité donnée, ont été réaffectés dans une autre localité par son homologue de la Cour d'appel de Saint-Louis. Le 30 mai dernier, le Président Demba Kandji, s'appuyant sur la loi électorale qui lui donne compétence de nommer les chefs des commissions de recensement des votes, a pris une ordonnance en ce sens. Des magistrats, en service dans les différentes juridictions du pays, ont été choisis par le président Kandji qui leur a notifié leurs affectations depuis la fin du mois dernier.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image