leral.net | S'informer en temps réel

Grosse révélation de Mame Mbaye Niang : "Des gens de l'opposition sont en train de monnayer le gaz et le pétrole qu'on a découvert au Sénégal"

Quand il s'agit de parler de l'opposition, le ministre de la Jeunesse, de l'Emploi et de la Construction citoyenne n'est pas du tout gentil. Dans l'entretien qu'il a accordé à EnQuête du jour, Mame Mbaye Niang a fait une grande révélation sur la recherche de financement de la campagne de l'opposition.


Rédigé par leral.net le Mardi 1 Mars 2016 à 12:06 | | 32 commentaire(s)|

Interrogé sur les conséquences que peuvent avoir une victoire du "Non" au référendum du 20 mars prochain, le ministre rétorque : "Moi, je fais nettement la différence entre ce débat artificiel entretenu par des gens et les réalités. Notre priorité, c'est de régler les problèmes des Sénégalais. Voilà des gens qui n'osent plus nous attaquer sur un bilan. Ils ne parlent plus réalisations. Parce qu'il y a des réalisations notoires qui sont en train d'être faites. Le Pds qui se faisait un slogan avec les infrastructures, en trois ans, nous avons fait trois fois ce qu'ils avaient fait en 12 ans. En 12 ans, Abdoulaye Wade a construit 12 ponts et nous, en trois ans, on en a construit neuf. Si on passe aux rapports, les routes, en termes de kilomètres, nous les battons. La demande sociale, nous les dépassons. Trois cent mille familles bénéficient de la bourse de sécurité familiale".

Aussi, convaincu du devoir accompli, M. Niang soutiendra-t-il : "Ce ne sont pas des mots. Ces Sénégalais, qui vivent ces réalités ont une position très différente de ce club de personnes qui ont toujours vécu sur le dos des Sénégalais et qui entretiennent une polémique parce qu'ils ont été dépossédés de privilèges indus. Ils ne peuvent pas emporter la majorité". Mame Mbaye Niang se donne ainsi comme tâche de sensibiliser les populations pour "les convaincre de ne pas suivre ces gens-là (les libéraux) qui ont fini de prouver qu'ils ne sont animés que par des intérêts personnels". "Ces gênant de le dire, il y en a parmi eux qui sont en train même de monnayer le gaz et le pétrole qu'on a découvert au Sénégal. C'est vrai et il faut le dire. Nous avons plus d'amis qu'eux. De par les fonctions que nous occupons, comment est-ce qu'un homme de l'opposition peut aller voir des consortiums pour leur demander de l'argent pour faire campagne, en échange du pétrole et du gaz qui a été découvert au Sénégal", s'interroge-t-il.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image