leral.net | S'informer en temps réel

Grossesses en milieu scolaire : Pourquoi les enseignants refusent certains passages de leur serment ?

Les grossesses en milieu scolaire préoccupent les autorités en charge de l’enseignement élémentaire. Parce que les enseignants sont les plus cités comme étant à l’origine de ces grossesses à l’école. Des enseignants qui engrossent leurs élèves, c’est une pratique courante dans les établissements scolaires. C’est pourquoi on ne s’explique pas le ‘refus catégorique’ opposé par les syndicats d’enseignants à certains passages du serment de l’enseignant où ce dernier jure, avant de prendre fonction : ‘ …Je promets de ne jamais faire de la discrimination sexiste en classe et jure de ne jamais user de mon autorité sur les élèves à des fins sexuelles / Je reconnais que ma position à l'école me confère une responsabilité particulière dans la protection des filles et des garçons contre toute remarque ou attitude à connotation sexuelle’.


Rédigé par leral.net le Jeudi 9 Décembre 2010 à 13:30 | | 4 commentaire(s)|

Des passages que les syndicats d’enseignants avaient demandé qu’ils soient enlevés du serment de l’enseignant, au point de susciter les interrogations de Marie Siby du ministère en charge de l’Elémentaire et du Préscolaire. En effet, selon la loi, un enseignant qui engrosse un élève, est systématiquement radié de la fonction publique. Etant au cœur du système éducatif, les enseignants constituent les pivots de tout changement durable. C’est aussi la raison pour laquelle, ils doivent être une partie de la solution des grossesses en milieu scolaire.

I. NIANG
Source Walfadjri



1.Posté par Sunugal le 09/12/2010 16:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les parents doivent éduquer les filles et échanger frequemment avec elles sur ça.

Enseignants soyez Educateurs

2.Posté par Malik le 09/12/2010 17:28 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

impossible de résister..elles sont trop nèkh

3.Posté par gouysi le 09/12/2010 17:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

kou toudd enseignants yi toogn leenn : diankh bou dem seeti profam mel nouko nekh fekk ko keureum te mook prof bi gnou tolloo foofou seytaane rek moofa des

4.Posté par schwarzeraal le 09/12/2010 18:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

dans un pays oú les enseignants se permettent d´´engrosser leurs éleves vous en trouverez dans les pays les plus civilisés et riches de ce monde mais ces délits sont punis severement.que les enseignants refusent de signer ce passage montre le degré de perversité qu´ils ont franchi.l´école n´a pas besoin de pédés pour enseigner mais des hommes sains .l´état doit prendre des mesures tres severes á l´encontre des enseignants fautifs.cet article merite d´etre envoyé á une presse européene pour montere comment on peut etre pervers dans un pays musulman. cher malick encore une fois arretes tes conneries ton appreciation merite d´etre punie.



Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image