leral.net | S'informer en temps réel

Groupe Bolloré : Le troisième fils de Vincent, Cyrille monte en galon

Cyrille Bolloré, troisième fils de Vincent Bolloré, âgé de trente ans, a déjà de qui tenir. Et Vincent Bolloré peut même prendre sa retraite en douce. Cyrille Bolloré vient de prendre des galons importants au sein du groupe fondé par son père. Il prend les commandes du navire Amiral du groupe français, c’est-à-dire la branche transport et logistique qu’il ambitionne de hisser dans le top 5 mondial d’ici à 2020.


Rédigé par leral.net le Mercredi 20 Avril 2016 à 17:39 | | 1 commentaire(s)|

Groupe Bolloré : Le troisième fils de Vincent, Cyrille monte en galon
Ce qui ne doit pas être un problème pour ce jeune de 30 ans. L’ancien ministre français de la Coopération, Michel Roussin, devenu proche conseiller de Vincent Bolloré, ne tarit pas d’éloges pour ce jeune qui est déjà aux commandes d’une entité qui regroupe 36 000 collaborateurs du groupe, dont 26 000 en Afrique. Selon le site Jeuneafrique.com qui rapporte l’information, Cyrille Bolloré se réjouit déjà du challenge qui lui est ainsi offert. «Le navire est à l’eau», clame-t-il. D’ores et déjà, il présente les contours de la nouvelle entité réunissant les contours et la stratégie de cette nouvelle entité du groupe qu’il dirige et qui réunit les branches ports, (avec Bolloré Africa Logistics, SDV et Saga), énergie et ferroviaire du groupe Bolloré, détenu à 65 % par la famille éponyme.

Décidée en octobre 2014, cette fusion technique est opérationnelle depuis décembre 2015. Présenté comme timide au début de son activité au sein du groupe, Cyrille Bolloré inaugure son premier chantier. Car, annonce-t-il d’ores et déjà : « Auparavant autonomes, les différentes filiales portaient toutes le nom de Bolloré mais se faisaient concurrence sur les mêmes terrains. Il y aura désormais un patron par pays, qui supervisera chacun des métiers du groupe ». «On a un président intégré dans ce groupe où toutes les décisions se prennent avec l’aval du père», clame l’ancien ministre français de la Coopération, Michel Roussin, pour qui la valeur n’attend point le nombre d’années. Après avoir fréquenté les bancs de la Manchester University et de Paris-Dauphine, où il a obtenu un Master de management et d’économie, Cyrille Bolloré a commencé sa carrière chez Bolloré Énergie en 2007, en tant que responsable des approvisionnements en fuel domestique. Aujourd’hui, il hérite de la plus belle part du gâteau Bolloré, avec des activités qui s’étendent des métiers du commissionnement (achat en gros de capacités de transport revendues au détail) jusqu’à la construction-gestion de ports et de chemins de fer, en passant par le stockage d’électricité. « L’idée de ce rapprochement était dans l’air depuis longtemps, confie Michel Roussin. Cela crée un vrai pôle de commandement qui facilitera une gestion plus resserrée et plus cohérente, en donnant aux équipes un véritable esprit de corps, comme on le voit dans d’autres groupes. Cyrille Bolloré fait partie des quatre héritiers de son père Vincent, lorsque ce dernier prendra sa retraite programmée en 2022. Outre lui, il y a son frère Yannick, âgé de 36 ans qui est PDG de Havas, sixième agence mondiale de communication. Installé à Los Angeles, Sébastien, 38 ans, s’occupe du développement de Blue Solutions (stockage d’électricité) et des véhicules électriques. Un domaine qu’il partage avec Marie, 27 ans, par ailleurs administratrice de la banque d’investissement italienne Mediobanca.

WWW.DAKAR7.COM






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image