leral.net | S'informer en temps réel

Guédiawaye : La case du frère de Macky Sall brûle, Augustin Tine et Mor Ngom en sapeurs-pompiers pour sauver l’Apr

Le président de la République, Macky Sall, a envoyé, ce jeudi, Augustin Tine et Mor Ngom à Guédiawaye pour éteindre le feu dans la case de son frère, Aliou Sall, maire de ladite localité. Les militants de l’Apr de la banlieue accusent les responsables d'avoir coupé les ponts après les locales. Augustin Tiné conseille les responsables de l’Apr d'échanger avec la base.


Rédigé par leral.net le Samedi 2 Mai 2015 à 12:00 | | 0 commentaire(s)|

Guédiawaye : La case du frère de Macky Sall brûle, Augustin Tine et Mor Ngom en sapeurs-pompiers pour sauver l’Apr
La récente sortie du député Seydina Fall dit Bougazelli contre le frère du Président, Aliou Sall, semble avoir fait bouger la hiérarchie de l’Alliance pour la République (Apr). Une délégation composée d’Augustin Tine, Mor Ngom, Pape Diamé Diouf, entre autres personnalités de la Direction de l’Apr, s’est rendu à Guédiawaye sur la demande du chef de l’Etat pour arrondir les angles. Les apéristes de ladite localité ont dénoncé que certains responsables de la direction du parti aient « coupé toute relation avec la base », après les élections locales de 2014. Toutefois, le député Bougazelli a invité le frère du Président Sall à « rester ouvert à la base et aux responsables qui ont tout fait pour lui ». Pendant cinq tours d’horloge, il a été question des dures conditions de vies des militants de l’Apr. Le maire de Guédiawaye a indiqué à l’assistance qu’il a mis tout ce qu’il avait dans les élections locales. Ainsi, Augustin Tine a exhorté les responsables de Guédiawaye à continuer à communiquer avec la base. « A Réfane (sa commune), je partage tout ce que j’ai avec les populations, et c’est normal. Je vous invite à faire la même chose pour vos localités », a expliqué M. Tine. Le maire de Gounass, Baidy Bâ, a salué « cette rencontre qui est venue à son heure » tout en déplorant la disparition de certains responsables du parti après les locales de 2014. Le porte-parole du jour, Mor Ngom, a assuré que toutes les revendications seront transmises au chef de l’Etat et Secrétaire général de l’Apr. « Je suis sûr que certaines de vos revendications seront satisfaites par le Secrétaire général Macky Sall », promet-il.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image