leral.net | S'informer en temps réel

Guédiawaye : Les meurtriers du jeune soldat Jean Marie Mendy arrêtés

Les assassins du soldat Jean Marie Dominique Mendy, mortellement poignardé à la suite d’une bagarre alors qu’il était avec sa petite amie au Foyer des Jeunes de la commune d’arrondissement de Wakhinane-Nimzath, ont été arrêtés hier par les éléments du commissariat de la localité. Dés lundi, ils seront transférés au parquet, informe une source policière.


Rédigé par leral.net le Samedi 30 Avril 2011 à 22:36 | | 0 commentaire(s)|

Fallou Sène et Abdoulaye Diarra. Ce sont ces deux jeunes qui ont tué d’une manière atroce le jeune soldat de la classe 2010-1 dans la nuit du lundi 25 au mardi 26 avril 2011 dans le quartier populeux de Guédiawaye.

Les faits se sont déroulés tard dans la nuit. Il était une heure dans cette nuit-là lorsque qu’une bagarre éclata entre des jeunes venus prendre part à une soirée dansante au Foyer situé dans la commune d’arrondissement de Wakhinane –Nimzath en face du stade Ndiaréme de Guédiawaye.

Les témoins affirment qu’en bon militaire, Jean Marie Dominique Mendy est intervenu pour rappeler les deux parties à l’ordre avant de réussir à les séparer. Le calme revenu, le jeune soldat s’est alors retiré hors de la salle pour s’installer sur un banc public avec sa petite amie. C’est pendant qu’il discutait avec cette dernière que l’un des protagonistes qui s’était éclipsé, est revenu sur les lieux accompagné d’un autre individu, tous les deux armés de couteaux. Arrivé à hauteur du jeune soldat, ils l’ont pointé du doigt avant de l’attaquer. Pris au dépourvu, le soldat ne s’est toutefois pas laissé faire.

Dans l’obscurité il a reçu deux coups de couteau. Atteint à la hanche et à la gorge, il s’est vite affalé, se vidant de son sang. Alertés, des amis et des parents du soldat ont ainsi quitté la salle du Foyer abritant la soirée dansante pour se ruer au dehors et organiser les secours. Les mêmes témoins informent que le jeune soldat est mort sur le coup. C’est ainsi que le corps de la victime a d’abord été acheminé à l’hôpital Roi Baudouin de Guédiawaye avant d’être déposé à la morgue de l’hôpital Principal de Dakar. Depuis lors, la police s’est lancée à la recherche des assassins. C’est hier qu’ils ont finalement été arrêtés. Ils seront déférés au parquet lundi précise nos sources.

Sékou Dianko DIATTA rewmi






Hebergeur d'image