leral.net | S'informer en temps réel

Guédiawaye et Pikine : Quand l’Afp "élit" Aliou Sall et Abdoulaye Thimbo

L’Apr n’est pas le seul perdant de ces élections. Son allié l’Afp, qui cherche par tous les moyens à plaire au Président Sall, a troqué ses chances de sauvegarder ses bastions Guédiawaye et Pikine). En "contrepartie", Malick Gackou plie sa candidature devant Aliou Sall et Pape Sagna Mbaye laisse Abdoulaye Thimbo (oncle du Président) passer.


Rédigé par leral.net le Mardi 1 Juillet 2014 à 11:18 | | 4 commentaire(s)|

Guédiawaye et Pikine : Quand l’Afp "élit" Aliou Sall et Abdoulaye Thimbo
A Guédiawaye, le numéro 2 des Progressistes, qui a réussi à gagner les cœurs dans cette partie de la banlieue du fait de ses nombreux actes de bienfaisance, a, à ses risques et périls, "offert" sur un plateau d’argent son bastion politique au frère du Président. Alors que toutes les populations l’attendaient pour briguer leurs suffrages, l’ancien ministre du Commerce s’est rétracté à la dernière minute au profit de la tête de liste de Benno bokk ya­kaar (Bby). A quel prix ? Les spéculations à ce propos font état d’un poste ministériel qui lui (Malick Gackou) serait promis dans le prochain gouvernement après le remaniement post-Locales qui ne fait plus aucun doute vu les premières démissions.

A Pikine, le maire sortant, Pape Sagna Mbaye, est "complice" de sa non-candidature. Son nom élagué des listes de Bby au moment du dépôt pour ouvrir le boulevard à Abdoulaye Thimbo, le désormais ex-édile de Pikine ne l’a point dénoncé. La consigne de Moustapha Niasse serait passée par-là. Le seul Progressiste en lice dans ces élections, Dr Malick Diop (Fann-Point E-Amitié) a été battu par Taxawu Dakar. Au finish, l’Afp casque fort sa reconnaissance politique à Macky Sall. Au point d’hypothéquer l’avenir politique de ses responsables plus que dévoués à un Moustapha Niasse qui met leur destin au gré des humeurs des apéristes.

(Avec Le Quotidien)






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image