leral.net | S'informer en temps réel

Guédiawaye : la niche des lesbiennes

LERAL.NET - Alors qu’un déballage se fait sentir dans l’affaire de la lesbienne Khady Ndoye, le voile qui a toujours couvert cette pratique se lève de jour en jour. Ces dames qui ont répandu leur penchant comme une trainée de poudre sont bien surtout présentes dans la banlieue dakaroise où elles sont en train de réussir leur mission. C'est-à-dire introduire dans ce milieu le plus grand nombre de filles dans le saphisme qui n’a jamais connu de telles proportions au Sénégal.


Rédigé par leral.net le Lundi 12 Décembre 2011 à 11:07 | | 1 commentaire(s)|

Guédiawaye : la niche des lesbiennes
Elle est svelte mais très belle. Mais ne vous y méprenez pas. Cette fille n’est pas un cœur à prendre. En tout cas, les hommes sont exclus dans ses plans. Pourtant elle ne manque de rien. Mieux, ses parents lui auraient réglé tous ses papiers afin qu’elle les rejoigne en France. Mais elle n’en veut pas. Son dada à elle, c’est se taper des gonzesses. Seule dans une grande concession que lui ont laissée ses géniteurs, la belle nymphe se donne à des pratiques malsaines. « Regarde, j’ai tous mes papiers pour rejoindre mes parents en France, mais je veux pas y aller. Ma vie est ici au Sénégal avec mes…copines lesbiennes », confie-t-elle à une voisine. Pour prendre sa tasse de thé, la gouine rejoint ses semblables dans une grande maison sise à Golf Sud. Une grande bâtisse où les lesbiennes de Guédiawaye prennent leur quartier pour des nuits torrides entre filles. De tous âges. De milieux différents. Même des célébrités y sont repérées. Des danseuses qui crient urbi et orbi qu’elles ne sont pas lesbiennes et des…animatrices sont dans le lot. Ce n’est plus un secret pour les banlieusards. Les lesbiennes ne se cachent plus dans cette partie de la capitale laissée à elle-même. Les filles qui ne savent plus à quel saint se vouer se tournent vers le lesbianisme où elles ont toutes les chances de se remplir les poches. Mais aussi de prendre leur pied comme jamais.



1.Posté par kalamou le 12/12/2011 11:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

deuk bi mo tass ay gore you ne lingue nek fi walabok

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image