leral.net | S'informer en temps réel

Guédiawaye : pédophilie et acte contre nature : cinq ans de prison ferme requis par le procureur

Ce loueur de vélos à proximité du stade Amadou Barry profitant de son métier, attirait les garçonnets pour abuser d’eux. C’est ainsi que les parents d’un garçon ont été surpris de trouver entre les mains de leur rejeton la somme de 10.000 francs. Bombardé de question l’enfant crache le morceau et dénonce le pédophile. Il a été également prouvé que le loueur de vélos a été une fois condamné pour le même délit de pédophilie et d’actes contre nature. Le représentant du ministère public a requis 5 ans de prison ferme. Il sera fixé sur son sort dès demain le 20 juin.


Rédigé par leral.net le Jeudi 19 Juillet 2012 à 17:48 | | 0 commentaire(s)|

Guédiawaye : pédophilie et acte contre nature : cinq ans de prison ferme requis par le procureur
Ousmane Ndao âgé de 46 ans, domicilié à Pikine, loue des vélos à côté du stade Amadou Barry de Guédiawaye. Il a été arrêté et déféré au parquet le 4 juin dernier pour pédophilie et actes contre-nature sur deux garçons : M.B âgé de 10 ans et S.L 15 ans. C’est grâce à la déposition d’un certain Pape Ndiaye témoin oculaire, qu’Ousmane Ndao a été mis hors d’état de nuire. Après de plus d’un mois de détention préventive, il a comparu à la barre du tribunal de flagrants délits ce mercredi 18 juillet. Le débat n’a pas été contradictoire car les deux victimes et le témoin oculaire n’ont pas comparu. Dès l’interrogatoire, le mis en cause a clamé son innocence, « je me trouvais avec l’un d’eux tandis que l’autre était sur la piste », se défend le sieur Ndao. Il poursuit : « un matin alors que je me trouvais dans un atelier, un groupe de mécaniciens m’a accusé d’avoir entretenu des relations sexuelles avec ces enfants et ce sont ces gens qui m’ont conduit au commissariat de Guédiawaye ». C’est ainsi que le président a tenu à lui rappeler certains éléments de ce qu’on lui reproche. « Pape Ndiaye, témoin oculaire, a précisé que vous aviez été une fois arrêté et condamné pour le même délit. D’ailleurs vous aviez remis une somme de 10.000 francs à l’un des garçons, interrogé par ses parents, le gosse a expliqué ce qu’il a subi », précise le magistrat au prévenu. Poursuivant, il ajoute que l’un des garçons avait passé la journée avec le prévenu. « A plusieurs reprises vous aviez tenté d’abuser de lui mais il n’a pas accepté vos agissements. La culotte de S. L. avec qui vous étiez en compagnie, lors de votre interpellation, avait des traces de spermes et il a déclaré que vous aviez abusé de lui à deux reprises », ajoute le magistrat. Ousmane Ndao s’est contenté de tout nier en bloc. Le représentant du ministère public, dans son réquisitoire, a d’abord rappelé que le prévenu est poursuivi pour pédophilie et actes contre-nature sur des enfants de dix à quinze ans. « La déposition de S.L a été claire. Ces gosses sont restés au garage durant une semaine, Ousmane Ndao est un récidiviste, ses dénégations ne sauraient prospérer. Il nie les faits, c’est son droit le plus absolu, mais la pédophilie et les actes contre-nature sont bien établis », !@#$%^&*ène-t-il. Pour la répression, le ministère public a requis 5 ans de prison ferme. Le conseil du prévenu a plaidé la relaxe au bénéfice du doute. Pour l’avocat, l’absence des victimes et du témoin oculaire prouvent l’innocence de son client. Le jugement est mis en délibéré pour demain 20 juillet.



SOURCE:loffice.sn
Lassana Sidibé






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image