leral.net | S'informer en temps réel

Guerre des ondes chez les Niasse : Cheikh tape Sidy

Il eut d’abord du mal à arrimer le patronyme « Niasse » aux prénoms du patron du groupe Walfadjri. Ensuite, il le lui concède « par générosité ». Enfin, Cheikh Tidiane - fils de Moustapha Niasse auquel Sidy Lamine dénie l’appartenance à la famille « niassène » - se résolut à conférer au président du groupe de presse nommé supra une nationalité autre que sénégalaise. Ainsi, nous contenterons-nous de rendre pudiquement les propos de Niasse Fils.


Rédigé par leral.net le Mardi 20 Janvier 2009 à 02:21 | | 2 commentaire(s)|

Guerre des ondes chez les Niasse : Cheikh tape Sidy
« Lorsque sa foi est brimée, lorsqu’on est invité sur le champ de l’honneur, lorsque sa famille est diffamée, il faut avoir un esprit de résistance ». Par cette phrase, Cheikh Tidiane Niasse essaya de légitimer la tenue de la conférence de presse en son domicile, en présence du chambellan et chauffeur, « pendant plus de quarante ans », de Cheikh Ibrahim Niasse, El Hadji Alioune Samb, d’un des fils du fondateur de Médina Baye…Assis sous la photo de Cheikh Al Islam qui, d’un regard biaisé, semble suivre la scène, le fils du leader de l’Alliance des forces de progrès (Afp) étale ses vérités en les passant au tamis de la rhétorique. Son discours tantôt articulé en wolof tantôt en français, il rappela à Sidy Lamine, qui aurait la propension à s’enorgueillir d’une « généalogie sublimée », que le Sénégal n’est pas une « société pyramidale ». Selon lui, le recours obsessionnel du magnat de la presse à une certaine hiérarchisation sociale cherche à « faire oublier la tragédie de la féodalité mauritanienne ».

Vêtu d’une djellaba blanche, la tête couverte d’un bonnet décoré de frises horizontales sommairement colorées, œuvre certainement d’artisans nigériens ou nigérians, Cheikh Tidiane refuse de verser dans le registre ordurier des disputes de rue. Il sort toutefois de sa bouche des mots durs en réaction aux attaques de Sidy Lamine Niasse contre son père. Il trouva même exutoire à l’exaspération que les propos de Sidy ont suscitée dans sa famille, en disant, tout de go, que le « mollah de Sacré Cœur » est mauritanien par sa mère, g…par son père.

Abdourahmane SY ferloo.com



1.Posté par NDIAWS le 20/01/2009 13:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

qui insulte le pére d'autrui doit s'attendre à un retour de bâton.
sidy a tort de traiter moustrapha niass de voleur alors qu'on a jamais entendu ce dernier évoquer son nom.
quant à une quelconque appartenance à une famille religieuse ne veut pas dire que l'on soit de facto meilleur ou supérieur que les autres car Mouhamed (psl) a été choisi pour ses qualités intrésectes.

2.Posté par islo le 21/01/2009 11:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tout sauf un article

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image